08 Septembre 2016  |  Expositions
Publié dans La Revue POLYTECHNIQUE 08/2016

La relève professionnelle à l’AMB 2016

Quand le recrutement devient une «chasse de têtes»... Le développement démographique et la tendance à rechercher un diplôme universitaire plutôt qu’une formation professionnelle sont un sérieux casse-tête pour le secteur de l’usinage. AMB, l’exposition internationale de l’usinage des métaux, se penche sur la question.

 
Quelque 90’000 visiteurs sont de nouveau attendus à Stuttgart du mardi 13 au samedi 17 septembre à l’occasion du rendez-vous le plus important d’Allemagne du Sud pour les professionnels du secteur de l’usinage par enlèvement de copeaux, un salon qui se tient les années paires.
 
L’exposition spéciale «Jeunesse»
L’exposition spéciale «Jeunesse», organisée par la fondation VDW-Nachwuchsstiftung GmbH (fondation pour la relève de l’Association allemande des constructeurs de machines-outils – VDW), a pour thème «La fabrication à portée de main». Les ingénieurs en herbe auront en l’occurrence l’occasion de fabriquer et d’assembler une voiture miniature de Formule 1, sur plusieurs postes reproduisant une chaîne de valeur complète. Élément nouveau: le travail de fond qui a été mené auprès des professeurs avant le salon, pour les sensibiliser aux métiers de l’usinage. «Les profs savent mieux éveiller l’intérêt des élèves quand ils sont eux-mêmes des passionnés», explique André Wilms, directeur commercial de la fondation.
En coopération avec le constructeur de machines-outils Gebrüder Heller, la fondation offre aux professeurs des collèges de la région une formation continue sur les machines-outils à commande CNC. Au cours de ces séminaires, les enseignants se familiarisent avec ce mode de production et fabriquent eux-mêmes des pièces. Dans une ultime étape, ils visiteront l’exposition spéciale «Jeunesse» à l’AMB avec leurs classes.
 
Stand d’exposant à l’AMB 2014.
 
L’Industrie 4.0 en point de mire
Des représentants de l’économie et de la politique, ainsi que des représentants des métiers STEM (science, technique, ingénierie et mathématiques) se rencontreront les 16 et 17 septembre sur la plate-forme de recrutement European MINT Convention. Le 16 septembre, le congrès «MINT@Europe» se focalisera sur le développement des compétences STEM à l’ère de la transformation numérique (Industrie 4.0), ainsi que sur les concepts et stratégies pour la main-d’œuvre qualifiée de demain. Le commissaire européen Günther Oettinger et Thomas Sattelberger (président de l’initiative «MINT Zukunft schaffen») tiendront les discours d’ouverture.
Organisés parallèlement pendant les deux jours, la bourse aux emplois et «MINTcommunity» s’adressent aux débutants à la recherche d’un premier emploi, ainsi qu’aux professionnels en début de carrière. Ceux-ci auront l’occasion de rencontrer des recruteurs, des représentants de ressources humaines et peut-être même leur futur employeur. Ils découvriront des associations internationales, des initiatives, des projets et des réseaux. Le billet d’entrée combiné d’AMB donne également accès au salon des carrières. Les informations sur l’European MINT Convention sont disponibles sur le site www.mintcon.eu.
 
La relève des ingénieurs
L’initiative «think ING» de l’union patronale «Gesamtmetall» se consacre, depuis 1998, à la relève des ingénieurs. Son but est d’attirer les jeunes vers les métiers de l’ingénierie, des sciences naturelles et de la technique. Cette initiative assume le rôle d’intermédiaire entre l’enseignement et l’industrie. Le VDMA (Verband Deutscher Maschinen- und Anlagenbau) du Land de Bade-Wurtemberg répond aux questions sur les activités de l’AMB pour la promotion de la relève.
Les concours professionnels «WorldSkills Germany» organisés dans les catégories tournage et fraisage CNC pendant l’AMB se sont avérés être des réels tremplins pour la carrière professionnelle. «Beaucoup d’anciens champions et gagnants des concours de meilleur ouvrier au niveau allemand ou européen occupent aujourd’hui un poste de direction dans l’industrie ou sont même devenus entrepreneurs», a précisé Hubert Romer, le directeur de WorldSkills Germany, au début de l’année à l’occasion du dixième anniversaire de l’initiative. Notons au passage que Patrick Aiple, le finaliste vainqueur en catégorie «fraisage CNC» à l’AMB 2014, a remporté la sixième place aux 43e championnats du monde des métiers (WorldSkills) 2015 à São Paulo, avec une médaille d’excellence. La programmation des 44e championnats du monde est d’ores et déjà connue: ils seront organisés en octobre 2017 à Abou Dhabi et les deux premiers de Stuttgart y participeront.
 
Cette année, les jeunes feront l’objet d’attentions toutes particulières.
 
Le concours «Tourneur de l’année»
Le concours «Tourneur de l’année» s’adresse aux ouvriers chevronnés (et non aux derviches tourneurs de Konya). Il est organisé par le magazine spécialisé Fertigung. L’énoncé des épreuves est disponible en ligne. Comme le problème posé est «d’un très haut niveau», selon le rédacteur en chef Richard Pergler, les candidats devraient prévoir jusqu’à un jour et demi pour réaliser l’usinage. Il précise: «En général, il reste une vingtaine de candidats qui nous envoient leurs solutions et les cinq meilleurs sont invités à l’AMB».
Outre le prestige conféré par l’attribution du titre de meilleur tourneur d’Allemagne, des prix attractifs les attendent, dont le premier est un voyage aux États-Unis. L’entreprise Haas Automation Europe est cette année le partenaire pour les machines. Tout laisse donc penser que le vainqueur aura l’occasion de se rendre à Oxnard en Californie, siège de ce constructeur de machines-outils, le plus important des États-Unis.
 
Des barbecues déjantés
Cette année, l’AMB et la revue spécialisée mav sont tout feu tout flamme (au propre et au figuré) pour les barbecues les plus déjantés. Lors des actions des années précédentes «L’Art à la rencontre de la Technique», les exposants avaient déjà suffisamment montré qu’ils avaient le sens de l’humour et l’esprit d’invention. Cette fois-ci, il s’agit de laisser libre cours à la créativité et de construire le barbecue le plus original sous la devise «AMB on fire». Les ateliers d’apprentissage de plusieurs exposants sont déjà sérieusement en train de bricoler et de souder, comme l’explique Peter Hamberger de la maison d’édition Konradin: «On travaille d’arrache-pied, ça ne lésine pas sur les moyens et le concours sera très animé». Il s’attend à une vingtaine de participants qui présenteront leur barbecue. Ils seront départagés par un jury de rédacteurs en chef, de stylistes et de chefs de cuisine. Les prix à gagner sont la «Coupe mav», des certificats et un prix du public. Les barbecues seront exposés à l’espace d’art vivant «Kunstkubus» à l’entrée Est.
 
L’AMB 2016 en bref
L’AMB, c’est plus de 90’000 visiteurs professionnels pour 1300 exposants. L’édition 2016 se tient à Stuttgart du 13 au 17 septembre 2016.
Sur une surface brute d’exposition de plus de 105’000 mètres carrés, on pourra y voir les innovations et les perfectionnements des machines-outils pour l’usinage par enlèvement de copeaux, des outils de précision, des techniques de métrologie et d’assurance qualité, des robots, des systèmes de manipulation des pièces et des outils, des logiciels industriels et d’ingénierie, des composants, des sous-ensembles et des accessoires. Le salon est organisé sous l’égide du Groupe professionnel des outils de précision et de l’Association professionnelle «Logiciels» au sein du VDMA, ainsi que de l’Association allemande des constructeurs de machines-outils (VDW).
 
 

Infos pratiques
Lieu:  Messe Stuttgart
Dates:  13 au 17 septembre 2016
Horaire:  9 h à 18 h (samedi, fermeture à 16 h)
Site Internet:  www.messe-stuttgart.de/en/amb/
Organisateur:  Landesmesse Stuttgart GmbH


A l'affiche
Suisse
01 - 05.05.2019 Genève
Salon du livre
14 - 17.05.2019 Bâle
PRODEX & SWISSTECH

Etranger
POLYMEDIA SA | Chemin de la Caroline 26 | 1213 Petit-Lancy | Genève | T: +41 22 879 88 20 | F: +41 22 879 88 25 | info@polymedia.ch