28 Mai 2015  |  Expositions
Publié dans La Revue POLYTECHNIQUE 05/2015

EPHJ-EPMT-SMT: un tiercé gagnant

Edouard Huguelet

EPHJ pour «Environnement professionnel horlogerie-joaillerie», EPMT pour «Environnement professionnel microtechnologies» et SMT pour «Swiss Medical Technologies», voilà les trois axes de cette exposition annuelle dont c’est la 14e édition et qui se tiendra du 2 au 5 juin 2015 à Genève-Palexpo. Elle est dédiée aux techniques de production propres à ces trois domaines d’activité industrielle. Quatre jours d’exposition, d’échanges et de conférences.

L’importance de l’industrie horlogère suisse n’est pas à démontrer, c’est l’un des trois piliers de notre économie nationale en termes d’exportation, les deux autres étant la chimie et les industries MEM. Selon les termes de la FH (Fédération horlogère suisse), cette activité constitue l’un des fleurons de l’économie helvétique, avec un chiffre d’affaires à l’exportation de plus de 22,2 milliards de francs en 2014, en légère hausse par rapport aux résultats de l’année précédente. Des résultats en constante hausse année après année depuis 1986 (alors 4,3 milliards).
 
Allée centrale lors de l’édition 2014.
 
Le secteur EPHJ: au plus proche de l’horlogerie et la joaillerie
EPHJ est un reflet des moyens de production (machines, équipements, accessoires, outillage, prestations de services) propres aux branches de l’horlogerie et de la joaillerie. Ce secteur regroupe des exposants dont les activités se situent aussi bien en amont qu’en aval du produit fini. A savoir: les machines, outils et appareils de contrôle, les microtechniques, le «packaging» et les présentoirs, les matières premières et les composants, traitements de surface, sans omettre les prestations de services telles que gestion, commercialisation, communication et conseils.
 
Une forte densité de stands.
 
EPMT: le règne des microtechniques
EPMT est le reflet de l’industrie MEM, à savoir les moyens de production en termes de machines-outils, outillage et accessoires, dédiés dans ce cas spécifique à la production de composants microtechniques de grande précision, propres non seulement aux industries de l’horlogerie et la joaillerie, mais également à toute les autres branches des microtechniques. Juste quelques chiffres: la branche MEM suisse (machines, outillage, équipements électromécaniques et métallurgie) est la principale composante de notre commerce extérieur, avec 32 % de la valeur de nos exportations. A savoir: les machines, outils et accessoires, méthodes, techniques CFAO et systèmes de gestion de la production, sans oublier l’optique, les techniques laser, la métrologie, l’automatisation et la robotique.
 

Stand régional collectif.
 
SMT: les techniques médicales en exergue
SMT est le secteur le plus récent du salon. L’industrie des techniques médicales est une branche économique à forte croissance. Elle représente un chiffre d’affaires de plus de 13 milliards de francs et regroupe de nombreuses entreprises, lesquelles sont souvent des «start-up» particulièrement dynamiques. Il s’agit de la seule exposition annuelle suisse oranisée sur le thème des techniques médicales.
En Suisse l’industrie des techniques médicales est une des branches économiques les plus dynamiques avec 3700 grands groupes industriels, PME et start-up, avec une croissance moyenne attendue de 10 % pour 2014 et 2015. Ce secteur d’exposition regroupe plus de 200 entreprises actives dans la conception et la fabrication de composants et dispositifs médicaux.
 
Coup d’œil rétrospectif sur l’édition 2014
L’édition 2014 a été carrément plébiscitée. Les chiffres sont éloquents: 832 exposants en provenance de 15 pays, 18’569 visiteurs professionnels en provenance de 58 pays. Résultats d’un sondage mené auprès des exposants: 99 % reconnaissent la qualité des visiteurs, 97 % saluent l’accessibilité du salon, 94 % plébiscitent l’édition 2014, 92 % ont conclu ou finalisé des affaires sur le stand.
 
Manifestations parallèles
Le «Grand Prix des exposants». Les exposants ont été invités à déposer un dossier (le délai était échu le 30 avril) décrivant des nouveautés. Ces dossiers sont examinés par un comité de sélection. Les nominés seront présentés lors de la «Soirée des exposants» qui se tiendra le mardi 2 juin, avant la remise du Grand Prix au vainqueur durant cette même soirée. Ce dernier sera récompensé par le Trophée du Grand Prix des exposants, bénéficiera d’un stand modulaire gratuit lors de l’édition 2016 et son innovation sera mise en valeur par la diffusion d’un communiqué de presse idoine adressé aux medias.
Des tables rondes seront organisées durant les quatre jours du Salon. Elles aborderont des thèmes liés à la capacité d’innovation de l’horlogerie, au financement des PME, à l’impression 3D et à l’avenir des techniques médicales. Une personnalité industrielle reconnue ouvrira cette série de débats et de réflexion devant attirer un public avisé de professionnels. Le programme complet est disponible sur le site internet du salon: www.ephj.ch.
 
Entretien avec le responsable de projet, Barthélémy Martin.
En quelques mots, pourriez-vous tracer pour nos lecteurs un bref historique des débuts de ce trio de salons?
Barthélémy Martin: Précisons clairement qu’il n’y a pas un trio de salons mais un seul Salon dont les exposants sont répartis dans trois secteurs. La nuance est importante car nous réunissons sous un même toit les leaders de la haute précision, un savoir-faire que partagent tous les exposants. La première édition du Salon a eu lieu en 2002. Seul le secteur EPHJ, l’Environnement Professionnel Horlogerie Joaillerie y était représenté, avec un peu moins de 100 exposants. En 2007, le secteur EPMT – Environnement Professionnel Micro-Technologie –, s’est fait une place importante. Puis, en 2011, le secteur des technologies médicales est venu compléter ce plateau unique qui a permis à EPHJ-EPMT-SMT de devenir le plus important salon professionnel annuel de Suisse. Pourquoi ces trois secteurs? La raison aujourd’hui semble évidente tant les synergies entre eux sont nombreuses. Les acteurs de ces trois branches partagent savoir-faire et compétences et ils travaillent ensemble depuis longtemps.
 
Et l’évolution de cette manifestation?
B. Martin: Le Salon poursuit son développement, comme chaque année depuis sa création. Nous réunissons aujourd’hui plus de 830 exposants venant du monde entier. Ce succès ne nous empêche pas de privilégier la qualité et le confort des exposants, comme celui des visiteurs. Notre Salon ne souhaite pas se développer à n’importe quel prix. Il est essentiel qu’il conserve l’âme qui a fait son succès, basé sur la convivialité, l’équité de traitement et l’efficacité.

>> La qualité d’accueil
et le confort des
exposants, comme celui
des visiteurs, sont nos
priorités. <<
 
 
 
 
 
Barthélémy Martin,
chef de projet
EPHJ-EPMT-SMT
 
Quels sont les avantages du site de Genève-Palexpo par rapport à l’ancien site de Lausanne-Beaulieu?
B. Martin: Les avantages sont nombreux: le Salon regroupe à Genève tous les exposants, des trois secteurs confondus sur un seul niveau et dans une seule halle. Cette unité de lieu favorise les échanges, met tout le monde sur un pied d’égalité et permet de valoriser pleinement ces synergies entre les trois secteurs. Le visiteur se retrouve donc au cœur d’un seul et même salon où s’expriment de multiples compétences complémentaires. C’est essentiel. Ensuite, Palexpo est au cœur de tous les accès moderne et aisés, que ce soit en voiture, en train ou en avion. A cela s’ajoute l’expertise et les multiples compétences reconnues de Palexpo en tant qu’organisateur. Il est indéniable que depuis son arrivée à Genève, le Salon est dans une nouvelle dynamique, toujours plus internationale.
 
Quelles sont les produits et prestations exposés dans le cadre de chacun des trois secteurs d’exposition?
B. Martin: Avec le nombre d’exposants inscrits, difficile de détailler ce que vous découvrirez à EPHJ-EPMT-SMT. Je noterais toutefois, l’essor de l’impression 3D. Un domaine fascinant en plein développement qui fera d’ailleurs l’objet d’une table ronde très attendue afin de faire le point sur ce sujet. Ce thème est d’ailleurs un bel exemple de synergie: une solution technique développée au sein d’un secteur et mise en application dans les deux autres.
 
Quelles sont vos attentes pour cette année en termes de nombre d’exposants et de visiteurs pour chacun des trois secteurs d’exposition?
B. Martin: Comme je le disais précédemment, le Salon poursuit sa croissance mais à un rythme maîtrisé, ceci pour ne pas dénaturer son atmosphère conviviale. De plus, nous souhaitons conserver le Salon dans sa configuration actuelle sur un seul niveau, dans une seule halle. Le nombre d’exposants ne va donc que légèrement croître cette année, car nous avons une halle totalement remplie. Quant au nombre de visiteurs, il devrait être en hausse.
 
Outre l’exposition elle-même, quels sont les événements planifiés dans le cadre de cette manifestation?
M. Martin: Nous proposons une série de tables rondes dont les sujets seront: les nouveaux défis de l’horlogerie, l’innovation dans les PME, l’impression 3D, les questions du financement de l’entreprise et les défis à relever pour les techniques médicales. Le Medtech Village, animé par les clusters Bioalps et Inartis Network, va se développer encore. Et puis n’oublions pas le Grand Prix des exposants qui innove avec une remise des prix qui aura lieu en début de Salon lors de la grande soirée des exposants. Les nominés et le gagnant profiteront ainsi d’une visibilité accrue durant toute la durée du Salon.
 
Quelques nouveautés d’exposants annoncées?
M. Martin: La plupart de ces innovations seront accessible sur la page du Grand Prix des exposants sur notre site internet, www.ephj.ch. L’occasion de découvrir certaines nouveautés fascinantes car n’oublions pas que beaucoup d’exposants attendent le Salon pour présenter leurs nouveautés et leurs avant-premières mondiales.

Infos pratiques
Tenue annuelle - 14e édition
Date de création: 2002
Lieu: Genève – Palexpo
Accès: à pied depuis le terminal de l’aéroport et la gare CFF, parking sur place
Dates: du mardi 2 juin au vendredi 5 juin 2015
Horaire: 9 h 30 à 18 h (vendredi fermeture à 17 h)
Site internet: www.ephj.ch


Quelques flash exposants (Voir la totalité)



A l'affiche
Suisse

Etranger
POLYMEDIA SA | Chemin de la Caroline 26 | 1213 Petit-Lancy | Genève | T: +41 22 879 88 20 | F: +41 22 879 88 25 | info@polymedia.ch