16 Mars 2017  |  Expositions
Publié dans La Revue POLYTECHNIQUE 02/2017

CeBIT 2017 : les opportunités de la transition numérique

«Transition numérique – pas de limites!». Le thème-phare du salon CeBIT 2017 révèle les opportunités de la transition numérique. Comme aucune évolution technique ne la fait, la transition numérique est en passe de transformer l’économie et la société. Les différentes techniques numériques se coordonnent pour créer une dynamique fondamentale d’évolution et d’innovation.

La collaboration entre l’homme et la machine, de même que l’interaction entre virtuel et réel, font particulièrement ressortir cette dynamique. La transition numérique est donc le fil conducteur du prochain CeBIT à Hanovre. Son slogan: «d!conomy – no limits».
 
De nouveaux modèles économiques émergeants
Les répercussions de la transition numérique sont partout perceptibles. Dans l’économie justement, les processus traditionnels, les structures établies et les barrières sectorielles existantes sont battus en brèche et redéfinis. Les limites de la collaboration au-delà des frontières, des entreprises et des secteurs, sont renégociées, y compris à l’interface entre l’homme et la technique. De nouvelles formes de travail et des modèles économiques inédits émergent. Le salon CeBIT est, selon ses organisateurs, l’événement le plus important au monde consacré à la transition numérique de l’économie, de l’administration et de la société.
Oliver Frese, membre du directoire de Deutsche Messe, à Hanovre, déclare: «En l’occurrence, le thème-phare de 2017 couvre les aspects de l’évolution des frontières entre l’homme et la machine et entre la réalité et le virtuel. L’homme, en tant que promoteur de l’âge numérique, ne doit pas se limiter dans sa pensée et ses possibilités, mais évaluer posément les opportunités pour participer activement à l’évolution».
 
 
De nombreuses possibilités nouvelles
La transition numérique est encore accélérée par les nouvelles techniques et les possibilités qu’elles permettent. Actuellement, des évolutions telles que l’intelligence artificielle, la réalité virtuelle et la réalité augmentée, les systèmes autonomes, l’impression 3D, l’implantation d’algorithmes dans les processus, les objets connectés, l’IoT, les robots humanoïdes et les drones, sont les aspects les plus visibles et spectaculaires de cette transformation. De plus en plus de scénarios d’application dans le domaine de l’Internet des objets (IoT) permettent une interaction accrue et de nouvelles formes de collaboration entre l’homme et la technique. Oliver Frese précise: «Les applications de l’Internet des objets et les nouvelles techniques ouvrent de nouveaux horizons. Il s’agit maintenant de transposer ces solutions sur le plan commercial».
C’est pourquoi le salon CeBIT mettra davantage l’accent sur les exemples d’application. Oliver Frese poursuit: «Nous allons ainsi présenter dans les halles des exemples très concrets de passage au numérique dans les secteurs de l’automobile, de la banque et des assurances, de l’industrie, du commerce, de la santé et de l’administration, en démontrant l’impact du numérique dans tous les secteurs de l’économie et de la société».
 
L’ouverture au changement
Se définissant «Global Event for Digital Business», le CeBIT se positionne en tant qu’événement majeur de la transition et de la transformation numériques de l’économie, de l’administration publique et de la société. Avec cette spécialisation, le salon fournit une feuille de route à tous les décideurs dans le processus de création d’une entreprise ou d’un service public numérique. La créativité, l’ouverture au changement et l’esprit d’entreprise en sont la condition préalable au succès.
Comme l’explique Oliver Frese, «il existe aussi de nouvelles compétences et qualifications qui permettent de travailler dans l’esprit du concept Industrie 4.0. Il faut apprivoiser les nouvelles techniques sous leurs formes multiples pour détecter les opportunités économiques et sociétales afin de pouvoir en tirer pleinement parti».
Le CeBIT 2017 présente ces nouvelles solutions techniques en lien avec leurs applications, de même que de nouveaux modèles économiques basés sur les banques de données, ainsi que leur valorisation dans la pratique.
 
Une visite interactive et un guide virtuel
Des pôles interactifs sont présentés par les exposants dans le cadre de la visite guidée numérique «discover d!conomy», qui célébre cette année sa première édition en tant que guide virtuel des vitrines sectorielles essentielles. Un espace spécifique, destiné à la mise en réseau, regroupera des acteurs de l’économie, de la politique et de la société, ainsi que le débat - parfois controversé - des principaux visionnaires, grands patrons et brasseurs d’idées internationaux, pour créer les normes et les conditions générales nécessaires à la mise en pratique de l’e-économie.
«La transition numérique n’est pas un état de fait ni un processus destiné à s’achever à un moment donné. Elle commence dans les cerveaux et présuppose une volonté de transformation et d’innovation constante», a déclaré le gérant principal de Bitkom (www.bitcom.us), Bernhard Rohleder, qui précise: «Le CeBIT est le lieu idéal pour l’échange nécessaire entre les acteurs mondiaux, les PME et les start-ups, pour jeter une passerelle entre fournisseurs et utilisateurs de solutions numériques, ainsi que pour le dialogue entre les ténors internationaux de l’innovation».
 
Trois mille exposants et 200’000 visiteurs attendus
Par rapport au thème phare du salon, les organisateurs attendent en particulier des impulsions majeures du Japon, qui sera le pays partenaire cette année. La société japonaise est très ouverte au numérique et extrêmement innovante dans ce domaine. «Elle nous montre comment nous pouvons parvenir en Europe à développer de nouvelles approches créatives, à réagir de façon positive et ouverte aux nouvelles techniques et à les évaluer en détectant les opportunités», a encore déclaré Oliver Frese.
Le CeBIT 2017 réunira cette année, plus de 3300 exposants de 70 pays, qui rencontreront plus de 200’000 visiteurs venant de partout dans le monde. L’intérêt porte tout particulièrement sur les grandes tendances du moment, comme le «big data», le «cloud», l’Internet des objets, les applications mobiles, la sécurité et les aspects sociaux, ainsi que sur les solutions techniques dernier cri. En associant exposition, conférences et réseautage, le CeBIT est un rendez-vous pour les fournisseurs et utilisateurs informatiques du monde entier. Plus de 400 nouvelles entreprises, souvent fort dynamiques, y présenteront leurs modèles économiques innovants dans le secteur d’exposition appelé «SCALE 11».
 
Halle d’exposition au CeBIT 2016.

Infos pratiques
Lieu: Deutsche Messe – Messegelände, Hanovre
Dates: du lundi 20 au vendredi 24 mars 2017
Horaire: chaque jour de 9 h à 18 h.
Carte journalière: 26 €
Carte permanente: 56 € en prévente, 61 € à la caisse
Site internet:  www.cebit.com


A l'affiche
Suisse

Etranger
Polymedia Meichtry SA | Chemin de la Caroline 26 | 1213 Petit-Lancy | Genève | T: +41 22 879 88 20 | F: +41 22 879 88 25 | info@polymedia.ch