03 Octobre 2016  |  Électronique
Publié dans La Revue POLYTECHNIQUE 08/2016

Un nouveau générateur de signaux arbitraires

Destiné à de multiples tâches, le nouveau générateur portable de signaux arbitraires AWG4000 de Tektronix répond à une large gamme de besoins, d’un simple AFG aux signaux séquencés complexes. Cet instrument est également bien adapté aux applications de fabrication et de recherche de pointe, qui nécessitent une synchronisation et une communication entre les instruments.

Avec la série AWG4000, Tektronix, un leader mondial des solutions de mesure, a mis sur le marché un nouveau générateur portable de signaux arbitraires. Avec ses modes de base, avancé et numérique, ce générateur de signaux peut être facilement partagé entre les équipes de conception et répondre aux besoins de génération de signaux les plus divers, allant des communications radar et sans fil à la conception de systèmes intégrés, en passant par les applications de recherche.
 
Des signaux simples ou complexes
Pour une large gamme de conceptions électroniques modernes, les ingénieurs ont besoin de générer les signaux fréquemment utilisés, facilement et avec peu ou pas de paramétrage. Ils peuvent également être amenés à générer des signaux plus complexes avec différents niveaux de flexibilité. Le signal peut être aussi simple qu’une horloge avec une fréquence constante dans une conception intégrée, ou aussi complexe qu’un mélange de signaux modulés parallèlement à des motifs numériques dans des conceptions de radar et de communication. La série AWG4000 possède la souplesse nécessaire pour répondre à un si large éventail d’exigences.
«Les conceptions modernes font intervenir des domaines multiples, analogique, numérique et RF. Nous répondons déjà à ce besoin avec les oscilloscopes de domaines mixtes», a déclaré Mike Flaherty, directeur des instruments de banc chez Tektronix. «Avec la série AWG4000, nous apportons le même niveau d’innovation et de polyvalence à la génération de signaux, ce qui permet aux concepteurs d’obtenir les réponses dont ils ont besoin plus facilement, en moins de temps et avec une précision accrue», poursuit-il.
 
Un générateur de signaux pour de multiples tâches
Ce nouveau générateur de signaux est destiné à de multiples tâches. Il propose deux canaux analogiques, une fréquence d’échantillonnage pouvant atteindre 2,5GS/s, une bande passante de 750 MHz, une résolution verticale de 14 bits, jusqu’à 64 Mpt/ch de mémoire arbitraire, une séquence avec un maximum de 16’384 entrées, ainsi que des canaux numériques de 32 bits. La plupart des spécifications peuvent être mises à jour sur le terrain, y compris la mémoire et les sorties numériques.
Contrairement à de nombreux générateurs de signaux arbitraires qui sont conçus pour être exclusivement montés en rack, le modèle AWG pèse moins de 7 kg et intègre un écran tactile de 10,1 pouces. Un instrument portable est un atout important pour les laboratoires qui ont besoin de partager leur équipement entre les équipes de conception, afin de préserver leur budget et qui doivent déplacer les instruments d’un banc à l’autre.
Pour les tâches simples, ce générateur de signaux propose une interface de génération arbitraire/fonction (AFG) de base pour générer les signaux de fonction et arbitraire moyennant un nombre de clics minimal, ainsi qu’une hiérarchie de menus claire sur l’écran tactile. Pour les tâches plus compliquées, l’instrument propose une interface utilisateur avancée basée sur Windows, qui permet de générer des séquences complexes et des signaux modulés en parallèle avec des sorties numériques. Des outils de génération de signaux, tels que RFXpress ou Matlab peuvent également être installés pour aider les utilisateurs à créer les signaux qu’ils souhaitent.
Cet instrument est également bien adapté aux applications de fabrication et de recherche de pointe, qui nécessitent une synchronisation et une communication entre les instruments. Jusqu’à six générateurs de signaux peuvent être synchronisés par l’intermédiaire d’une interface dédiée qui assure une synchronisation précise entre les les différentes unités.
Linktronix, représentant de Tektronix pour la Suisse, expose au salon SINDEX, halle 2.2, stand C07.
 
À propos de Tektronix
Basée à Beaverton, dans l’Oregon, Tektronix propose des solutions de test, de mesure et de contrôle innovantes, précises et faciles à utiliser, qui permettent de résoudre les problèmes, de révéler les idées et de stimuler la découverte. Tektronix est à la pointe de l’ère numérique depuis 70 ans.
www.tektronix.com
 
Linktronix AG
8800 Thalwil
Tél: 044 722 70 00
www.linktronix.ch


31 Juillet 2017  |  Électronique

Un nouvel analyseur de réseaux vectoriels

Le nouvel analyseur de réseaux vectoriels VNA contrôlé par PC crée une percée dans l’industrie avec la gamme dynamique de 122 dB et les performances de 6 GHz, répondant ainsi à des besoins dans la conception de l’Internet des objets et l’éducation.
21 Juin 2017  |  Électronique

Un oscilloscope industriel d’entrée de gamme doté d’un écran tactile

Lors du salon embedded world 2017, Rohde & Schwarz a présenté, en première mondiale, son nouvel oscilloscope d’entrée de gamme R&S RTB2000 destiné à la formation, à la recherche et au développement, ainsi qu’à la fabrication. Cet instrument propose des fonctions qui étaient auparavant uniquement disponibles sur des oscilloscopes d’un prix sensiblement supérieur.
Polymedia Meichtry SA | Chemin de la Caroline 26 | 1213 Petit-Lancy | Genève | T: +41 22 879 88 20 | F: +41 22 879 88 25 | info@polymedia.ch