11 Mars 2015  |  Machines-outils
Publié dans La Revue POLYTECHNIQUE 01/2015

La taille s’accroît

Jusqu’à présent les centres d’usinage d’Almac étaient surtout réputés pour l’usinage complet de petits composants, essentiellement destinés à l’horlogerie. Mais lors de l’exposition AMB 2011, ce constructeur, actuellement intégré au groupe Tornos, se lance dans la réalisation de machines de plus grande taille, la table de travail pouvant supporter des pièces usinées d’un quart de tonne !

«Il existe sur le marché des machines comparables aux centres d’usinage CU 2007 et CU 3007, cependant aucun constructeur ne propose les services que nous offrons avec ces machines», nous assure Philippe Dévanthéry, actuel directeur d’Almac SA. Et de préciser: «Nous sommes capables d’adapter nos ces machines aux besoins des clients selon les spécificités des pièces à réaliser».
 
Machines standards, mais adaptées aux besoins
Les deux centres d’usinage comportent une ossature en fonte simple et robuste. Si le CU 2007 se voit doté de courses (X/Y/Z) de 500/400/470 mm, son grand frère se voit lui adjoindre une course plus importante en X (axe longitudinal) portant la course à 700 mm. Les bases des machines, ainsi que la colonne, sont largement dimensionnées pour assurer la haute stabilité, la répétitivité et la précision nécessaires à un usinage précis et de qualité. Pour renforcer cet aspect de précision, la colonne n’est constituée que d’un seul axe vertical (axe Z). La table de travail peut maintenir une charge élevée (250 kg) et supporte les deux axes numériques X et Y. Les machines peuvent être équipées de porte-outils HSK-E-40, avec des magasins à 24 ou 40 positions d’outils. Le changement d’outil ne prend que 0,8 seconde, conférant ainsi un temps de copeaux à copeaux de moins de 3 secondes. Le CU 2007 peut se voir adjoindre des outils d’un diamètre maximum de 80 mm, d’une longueur de 200 mm et d’un poids jusqu’à 3 kg.

Centre d’usinage Almac, modèle 2007. Centre d’usinage Almac, modèle 3007.
Chargeur.
 
Système d’entraînement
Pour renforcer la performance de la machine, cette dernière est munie de moteurs à entraînement direct. Des guides linéaires sont employés pour assurer un positionnement rapide et précis, autorisant de la sorte une charge d’usinage élevée. Le résultat? Des vitesses de déplacement allant jusqu’à 60 m/min. et des accélérations supérieures à 1 G. Le système d’entraînement est doté d’un dispositif de lubrification centrale, ce qui réduit les opérations de maintenance.
La broche standard est dotée d’un entraînement direct afin d’éliminer les problèmes de vibration et de jeu fonctionnel. Cette dernière est pourvue d’une lubrification à vie et est régulée thermiquement afin d’assurer une haute précision selon Z (axe vertical). Capable d’atteindre 20’000 tr/min. rapidement, elle développe un couple de 11,8 Nm et une puissance de 2,2 / 3,7 kW (S1/S3). Il est également possible d’opter pour une broche encore plus performante. Dans les CU 2007 et CU 3007, il est ainsi concevable d’installer en option une broche à vitesse maximale de 40’000 t/min. L’équipe d’Almac est à l’écoute de sa clientèle pour trouver la meilleure solution d’usinage.
 
Une machine sur mesure pensée pour l’opérateur
Les machines ont été réalisées en fonction de l’opérateur. Ainsi la zone de travail est ergonomique et aisément accessible. Les parois sont toutes en pente douce, assurant ainsi une évacuation continue et efficace des copeaux. Lors de forts taux d’enlèvement de matière, un système de lavage facilite d’autant la gestion des copeaux et assure un usinage sans soucis. En option, un convoyeur à copeaux est disponible pour les grands volumes. Et pour les copeaux fins, une filtration à bande de papier avec avance automatique de la bande est également disponible en option.
L’une des caractéristiques de ces machines est de pouvoir être équipées à partir de la formule standard pour être personnalisées en fonction des conditions d’utilisation. En plus des broches spéciales, il est bien sûr possible de leur adjoindre un quatrième axe rotatif via une table avec contre-broche, ou un quatrième et un cinquième axes rotatifs, positionnés ou simultanés. Il est également possible d’adapter un palpeur Renishaw OMP40, ainsi que des dispositifs de préréglage et des contrôle-outils Blum Z-Nano ou Renishaw TS27R.
 
Répartition des trois axes linéaires
 
Posages et automatisation
Les machines CU 2007 et CU 3007 peuvent être équipées en mode d’usinage en reprise dans leur configuration de base. On peut leur adjoindre des étaux à serrage multiple en fonction de l’application, notamment pour l’usinage de pièces en grappes. Par exemple, des opérations de reprise de boîtes de montres sont réalisables sur cette machine avec l’adjonction de diviseurs Lehmann de type Vario à cinq axes.
Les performances d’usinage des CU 2007 et CU 3007 permettent à ces machines de s’adresser au marché horloger et notamment à l’usinage de séries de platines et de ponts. Pour répondre aux besoins de ce marché, l’adjonction d’un module d’automation est essentielle et l’entreprise a développé à cet effet une solution économique pour l’usinage de ces séries de pièces.
 
L’automatisation intégrale
Avec le centre d’usinage «CU 2007 Mouvement», la prise de la pièce s’effectue au moyen d’une pince de chargement/déchargement accolée à la broche. Une palette amovible modulable prend place dans un magasin à ouverture automatique, protégeant ainsi les ébauches ou lopins des copeaux et autres projections d’huile.
Chaque ébauche est serré sur un mandrin équipé d’un posage spécifique et l’équipe d’Almac est à même de définir ces caractéristiques en fonction de la pièce. Un capteur de mesure d’outils Blum Z-Nano confère à l’ensemble une autonomie complète. Cette machine constitue donc une unité de production entièrement indépendante. Le système sépare les pièces terminées des lopins ou ébauches et détecte de manière automatique la présence ou non de la pièce. Il est en outre doté d’un système de nettoyage.
 
Source: decomagazine 68 – 01/14

Almac SA
2300 La Chaux-de-Fonds
Tél: 032 925 35 50
www.almac.ch


20 Juin 2018  |  Machines-outils

Une fraiseuse hautes performances pour l’Industrie 4.0

La nouvelle fraiseuse Mikron MILL P 500 U répond aux exigences de précision les plus élevées. Pour la première fois, le fabricant suisse GF Machining Solutions équipe intégralement ses centres d’usinage cinq axes hautes performances avec l’interface de communication polyvalente IO-Link. Les utilisateurs profiteront ainsi d’un maniement plus simple et d’une haute disponibilité des données de processus pour le paramétrage, le diagnostic et le service.
28 Mai 2018  |  Machines-outils

Une scie à ruban pour la fabrication additive

Avec la scie à ruban automatique haute performance KASTOwin amc, KASTO Maschinenbau GmbH & Co. KG a mis au point un nouveau concept de sciage pour la fabrication additive. Grâce au dispositif de renversement à 180°, à une commande intelligente et à un habillage intégral ingénieux de la machine, les utilisateurs obtiennent une productivité, une précision et une sécurité maximales.
POLYMEDIA SA | Chemin de la Caroline 26 | 1213 Petit-Lancy | Genève | T: +41 22 879 88 20 | F: +41 22 879 88 25 | info@polymedia.ch