14 Janvier 2015  |  Outillage
Publié dans La Revue POLYTECHNIQUE 11/2014

Une inauguration et de nouveaux produits

Edouard Huguelet

DIXI Polytool S.A., fabricant d’outillage de précision spécialisé essentiellement  dans le domaine des outils de coupe en carbure monobloc et diamant, a entièrement transformé son bâtiment du Locle, pour le rendre à la fois plus fonctionnel, moins énergivore et «last but not least», présentant une nouvelle esthétique, à la fois résolument moderne et fonctionnelle. En deuxième partie de cet article, description de quelques nouveautés en matière d’outils de coupe.

L’affaire a été menée tambour battant. Au printemps 2012, décision avait été prise de rénover et agrandir les locaux existants, remontant au milieu des années soixante, totalisant 7200 m2 de surface. Le but était de rénover les façades, fenêtres, stores, etc., du bâtiment et en profiter pour en revoir également l’esthétique, tout en étendant la surface utile. Ce projet a été réalisé par le bureau d’architecture neuchâtelois Andrea Pelati.
 
Nouvelle usine DIXI Polytool, au Locle.
 
Des spécifications et des objectifs
Dans le détail, l’objectif primordial était d’améliorer les conditions de travail du personnel avec des températures constantes dans les espaces, ce qui va de pair d’ailleurs avec les exigences de précision des locaux de fabrication, lesquels doivent être isothermiques. En effet, si la qualité de fabrication dépend de la précision des machines, cette dernière est également influencée par les fluctuations de la température ambiante et les courants d’air: il ne faut pas oublier que nous sommes dans le secteur des techniques de haute précision. Le domaine du micron!
Et puis, avec une meilleure isolation, des économies importantes de charges de chauffage peuvent être réalisées .
Outre ces spécification techniques, en parallèle, un objectif permanent: un soin tout particulier en ce qui concerne l’esthétique du bâtiment, étant donné qu’il s’agissait en l’occurrence, comme pour les montres et bijoux de grand prix, de réaliser un écrin représentatif de la qualité de production.  En effet, de par sa renommée internationale acquise au fil des temps, cette entreprise bien représentative des industries de précision de l’Arc jurassien, accueille bon an mal an des centaines de clients dans ses locaux. Donc, il ne fallait pas seulement soigner le contenu, mais égalemen le contenant!

Pas seulement des locaux…
Les maquettes n’étant que… des maquettes, la réalité a surpassé les attentes des visiteurs et des collaborateurs, lors des Journées portes ouvertes du 22 au 24 octobre 2014.
En effet, l’essentiel n’est pas uniquement constitué de ce qui est d’emblée visible. à savoir: le bâtiment et ses espaces intérieurs. L’évolution de l’entreprise ne date pas d’hier. Le taux d’investissement en moyens de production performants continuellement réactualisés est important, surtout lorsque, comme c’est le cas, il s’agit de développer et produire des outils de coupe de précision et où il est question de micro-usinage, ces outils étant utilisés dans toutes sortes d’opérations mettant en œuvre des tours automatiques, des centres d’usinage et autres machines-outils, pour la réalisation de composants de précision allant du médical à l’aéronautique, de l’horlogerie à la micromécanique, entre autres innombrables applications. C’est précisément dans ce créneau que l’entreprise locloise se distingue.
 
Développement international
Pour son développement mondial, DIXI Polytool s’appuie sur un réseau de plus de 35 agents internationaux, et surtout sur ses succursales de distribution en France, en Allemagne et à Hong-Kong. Au 1er janvier 2015, ce réseau de distribution sera complété par une nouvelle structure aux Pays-Bas, DIXI Polytool BV.
2014 s’avère également très riche en lancements de nouveaux produits, comme on en verra un aperçu à la fin de cet article. Ceux-ci constituent les principaux vecteurs de croissance pour le futur. Un département de recherche et développement solide constitue en l’occurrence une base solide pour les développements commerciaux à venir.
Depuis près de deux ans, l’entreprise développe également le «Lean Manufacturing»  (juste-à-temps et flux tendus) sur ses différents sites, le but principal étant de gagner en efficience et en réactivité, ce qui agit sur l’importance des prises de part de marché tant en Suisse qu’à l’étranger. «Ces développements assurent la pérennité du site du Locle pour ces prochaines années», affirme Marc Schuler, directeur général de l’entreprise.
 
Développement accéléré de nouveaux produits
Fabricant d’outils en carbure monobloc et diamant depuis 1946, DIXI Polytool a vécu cette année une période riche en matière de mise sur le marché de nouveaux produits. L’an passé, ses départements de R+D (recherche-développement) et d’applications ont logiquement fusionné, en partant du principe de plus en plus évident que l’application et la R+D procèdent finalement d’une même approche: proposer des solutions. Un accent accru a été porté sur la résolution pragmatique des problèmes d‘usinage rencontrés par les clients. le but étant de faciliter et renforcer l’osmose entre l’utilisateur et le constructuer d’outils.  Ci-après quelques récents développements.

Fraises pour le taillage par génération
Pour transmettre la force emmagasinée dans le barillet (contenant le ressort-moteur de la montre) aux différents organes mobiles du mouvement, ces derniers utilisent des roues et des pignons de grande précision. En horlogerie, presque tous les profils de denture (roues et pignons) sont établis sur les propriétés des courbes cycloïdales. DIXI Polytool, avec l’aide d’un fabricant de machines et d‘un fabricant allemand de meules diamantées, a réussi à industrialiser la fabrication des fraises à tailler. Ce fut d’emblée un nouveau marché qui s’ouvrait.
 
Fraise de taillage par génération.
 
Nouvelles gammes de fraises à fileter
De nombreuses améliorations ont été réalisées dans le domaine des fraises à fileter, qu’il s’agisse des nuances de carbure utilisées ou des géométries d’outils, ces derniers étant désormais dotés de la réfrigération de coupe par le centre, ce qui a pour résultats d’accroître aussi bien les performances que la durée de bon fonctionnement de l’outil. Il convient de citer par exemple l’outil DIXI 7985 qui réalise trois oprations d’un seul coup: perçage, fieltage et chanfreinage. Dans cette gamme nous trouvons des outils de tourbillonnage, des micro-tarauds et des jauges de mesure de filetages.
 
Une fraise à fileter qui réalise trois opérations d’un seul coup.
 
Fraise pour grande avance
«Time is Monney», C’est tout particulièrement le cas pour l’ébauchage et le pocketting. Les nouvelles fraises DIXI 7702 doublent et même triplent la productivité par rapport aux techniques de fraisage usuelles. Ce résultat a été obtenu en groupant divers paramètres, associant des profondeurs de coupe optimales avec de plus grandes vitesses d’avance par dent. Les fraises ainsi conçues ont une géométrie bien particulière permettant d’accroître spectaculairement le débit de copeaux, ce qui explique la forme particulière «en vague» de leur extrémité. Cette forme de dent dirige directement les efforts de coupe sur la broche de la machine, ce qui a pour effet de minimiser les vibrations et donc d’accroître la durée de bon fonctionnement de l’outil.
La forme de dents permet aussi de «percer» sur une partie du diamètre de l’outil avec des résultats stupéfiants si on les compare à ceux obtenus avec des fraises classiques. Ces fraises de nouvelle génération sont donc très utiles aux opérations de pocketing 3D avec la méthode dite du tréflage.
 
Fraise pour grande avance.
 
Fraise spéciale pour l’aluminium
Dans le domaine de l’aéronautique (mais pas uniquement), le taux d’enlèvement de matière peut atteindre 95%. En d’autres termes, une ébauche en aluminium ou alliage léger pesant 10 kilogrammes, se transformera après usinage en une pièce fortement évidée ne pesant plus que 500 grammes, le reste étant constitué de copeaux. Ces fraises disposent d’une géométrie ébauche avec un profil brise-copeaux. Elles sont autant recommandées pour les opérations de rainurage que celles de contournage. Le nouveau revêtement DAC à haute résistance à l’usure et à l‘oxydation offre un faible coefficient de frottement (0,3) et permet de contrer de manière efficace les phénomènes de collage. Cette fraise en bout (DIXI 7215 DAC) a été développée avec plusieurs partenaires actifs dans la sous-traitance aéronautique. Ces outils ne concernent d’ailleurs pas uniquement l’usinage de l’aluminium et des alliages légers, mais également celui du  cuivre.
 
Fraise spéciale pour l’aluminium.
 
Outils et jauges pour filetages autofreins AF et microburins
Pour éviter les phénomènes de vibrations et ainsi le desserrage des assemblages vissés, il est possible d’utiliser du produit frein-filet. Cette solution n’est néanmoins pas appropriée pour les assemblages dont l’aspect visuel a une grande importance, ce qui est particulièrement le cas dans les domaines de l’horlogerie et de la bijouterie. A cet effet, DIXI Polytool a développé toute une gamme de tourbillonneurs, tarauds et jauges avec un filetage autofrein AF. Ainsi, que la vis soit au maximum ou au minimum de matière, le contact entre la vis et l’écrou ne varie pas. Les tolérances de fabrication n’ont aucune influence sur la qualité de l‘assemblage.
 
Microburin: extrémité (fortement grossie).
 
Depuis la fin du mois passé, DIXI Polytool dispose d’une gamme élargie de micro-burins d’alésage, disponibles du stock, le principal marché visé étant l’horlogerie. Jusqu’à la fin ce cette année, diverses nouveautés sont encore en bonne voie d’être implantées sur le marché. «Et tout cela sous la devise: petit, précis, DIXI», conclut Marc Schuler.
 

DIXI Polytool S.A.
2400 Le Locle
Tél: 032 933 54 44
www.dixipolytool.com


22 Mars 2017  |  Outillage

Perçage avant alésage

Le système d’outillage CircoTec RX d’URMA à têtes de coupe interchangeables est conçu pour la réalisation d’alésages de précision, à partir du diamètre 7,600 mm jusqu’au diamètre 140,600 mm. Des forets destinés spécifiquement au perçage avant alésage sont également proposés.
12 Octobre 2016  |  Outillage

De nouveaux forets pour un centre de perçage-fraisage

L’entreprise Aeschlimann AG, un sous-traitant implanté à Lüsslingen, dans le canton de Soleure, optimise sa fabrication en série avec des forets en carbure monobloc de Sphinx Outils SA. Dans la fabrication en série pour l’industrie automobile, chaque seconde compte. La rentabilité est obtenue en poussant la rationalisation au maximum.
POLYMEDIA SA | Chemin de la Caroline 26 | 1213 Petit-Lancy | Genève | T: +41 22 879 88 20 | F: +41 22 879 88 25 | info@polymedia.ch