01 Février 2019  |  Économie
Publié dans La Revue POLYTECHNIQUE 11/2018

L’humeur des PME exportatrices toujours radieuse

Les attentes à l’exportation des PME suisses restent bonnes. Selon le dernier sondage de Switzerland Global Enterprise, plus de 60 % des PME tablent sur une croissance de leurs exportations au quatrième trimestre 2018. Quant au baromètre des exportations de Credit Suisse, il est lui aussi réjouissant.

L’année en cours a été marquée par une croissance record des exportations dans tous les domaines. Mais il sera difficile de garder la cadence, selon le sondage de Switzerland Global Enterprise (S-GE) et le baromètre des exportations de Credit Suisse. Bien que cet indice affiche une nouvelle baisse par rapport au semestre précédent, le score, avec 1,4 points, reste honorable et bien au-dessus du seuil de croissance. Pourtant, les perspectives d’exportation des PME suisses restent excellentes.
Question destinations, l’Allemagne reste, de loin, notre premier marché, tous domaines confondus Enfin, le commerce en ligne joue actuellement un rôle mineur dans les affaires des PME, pour la plupart des sociétés hautement spécialisées. Credit Suisse table sur une normalisation pour 2019, dans un sens tout à fait positif.
 
Une valeur qui reste dans la zone de croissance
Le baromètre des exportations de Credit Suisse, qui reflète la demande étrangère de produits suisses, affiche une valeur un peu inférieure de celle des derniers mois, mais reste dans la zone de croissance. Ce léger repli est à mettre sur le compte des débats sur le budget de l’État en Italie, ainsi que sur les craintes de voir surgir de nouvelles restrictions commerciales, notamment aux États-Unis. Ces développements exercent une influence sur les décisions d’achat, mais ne conduisent pas, pour l’heure, à un renversement de tendance.
Si la situation conjoncturelle des exportateurs suisses s’est un peu dégradée ces derniers mois, la baisse de régime n’est pas aussi marquée qu’en début d’année. La grande banque prévoit même une croissance de la demande de biens d’exportation suisses dans un proche avenir. Si l’on en croit les principaux indices PMI (purchasing manager index), la production industrielle en Europe devrait continuer à augmenter, ce qui aura un effet positif sur la demande de biens d’exportation suisses.
Dans l’industrie, le climat conjoncturel et les perspectives de croissance en 2018 ont atteint des niveaux records, de sorte que l’on peut véritablement parler d’une année exceptionnelle pour l’industrie exportatrice. Selon le Credit Suisse, il sera très difficile de maintenir cette cadence en 2019, mais aucun
retournement de tendance n’est en vue. La banque table plutôt sur une normalisation pour 2019, vers des valeurs positives.
 
Le baromètre des exportations de Credit Suisse
Le baromètre des exportations de Credit Suisse explore le rapport entre les exportations suisses et la demande des marchés étrangers. Le baromètre se compose d’importants indicateurs avancés dans 28 débouchés de la Suisse. Ces indicateurs donnent généralement des prévisions à un ou deux trimestres. Ces valeurs sont ensuite pondérées avec la part exportation de chaque pays. Le baromètre des exportations condense ces informations en un indicateur unique.
Puisqu’il s’agit de données standardisées, le baromètre indique des moyennes standardisées. Le seuil de croissance est égal à 0. La croissance moyenne à long terme correspond à 1.
 
Les attentes à l’exportation des PME de S-GE
Les attentes à l’exportation des PME sont tirées de sondages trimestriels réalisés auprès d’un panel de 200 PME suisses représentant les branches pharma/chimie, construction mécanique, biens de consommation, métallurgie, papier, électrotechnique, industrie de précision, informatique et télécommunications, alimentation et services. Les PME ont à indiquer si elles tablent, pour le trimestre en cours et le trimestre à venir, sur une hausse, une stagnation ou une baisse de leurs exportations.
Pour donner son caractère prospectif à l’indicateur, les exportations attendues pour le trimestre à venir sont pondérées à 60 %, tandis que les exportations du trimestre en cours pèsent 40 %. Les attentes à l’exportation des PME donnent des valeurs comprises entre 0 et 100. Les valeurs comprises entre 0 et 50 indiquent un recul attendu des exportations, les valeurs entre 50 et 100 une prévision de croissance. Les entreprises doivent livrer des informations complémentaires, comme les raisons du changement de volume à l’exportatoin, les marchés où elles exportent, etc. Ces données permettent d’obtenir un tableau représentatif des activités exportatrices des PME suisses.
 
Credit Suisse AG
Sascha Jucker, économiste
Tél. 044 333 03 96
sascha.jucker@credit-suisse.com
 
Switzerland Global Enterprise
Sina Steininger, chef de l’information
Tél. 044 365 52 08,
ssteininger@s-ge.com
 


05 Décembre 2018  |  Économie

Industrie MEM: une évolution des affaires réjouissante

L’industrie suisse des machines, des équipements électriques et des métaux est en bonne voie. Durant le premier semestre 2018, les entrées de commandes ont augmenté de 24,1 % et le chiffre d’affaires de 16,4 % par rapport à la même période de l’année précédente. Les exportations de marchandises ont augmenté quant à elles de 7,5 % pour atteindre une valeur de 34,8 milliards de francs.
15 Août 2018  |  Économie

Les perspectives d’exportation des PME au deuxième trimestre 2018

Selon le dernier sondage de Switzerland Global Enterprise (S-GE), les deux tiers des PME interrogées tablent à nouveau sur une croissance de leurs exportations au deuxième trimestre 2018. Cet optimisme se reflète dans le baromètre des exportations du Credit Suisse, qui présente lui aussi un tableau positif et vient étayer les prévisions: une nette hausse des exportations de 4 % en 2018.
Polymedia Meichtry SA | Chemin de la Caroline 26 | 1213 Petit-Lancy | Genève | T: +41 22 879 88 20 | F: +41 22 879 88 25 | info@polymedia.ch