23 Novembre 2018  |  Électrotechnique
Publié dans La Revue POLYTECHNIQUE 09/2018

La prévention des défaillances des roulements

Le montage des roulements est une pratique qui requiert de bonnes connaissances et compétences. Afin d’éviter des erreurs ayant pour conséquence une réduction de leur longévité, il est essentiel d’assurer leur propreté, de respecter les jeux recommandés entre les bagues de roulement et l’arbre, ainsi que d’utiliser des outils de montage professionnels.

Le roulement est un dispositif destiné à guider un assemblage en rotation, c’est-à-dire à permettre à une pièce de tourner par rapport à une autre selon un axe de rotation défini. C’est un composant essentiel des moteurs électriques, des motoréducteurs, des appareils électroménagers et de bien d’autres équipements industriels.
Selon le fabricant de roulements NSK, les erreurs lors du montage des roulements sont faciles à éviter. Jusqu’à 20 % des problèmes proviennent d’un montage défectueux susceptible de provoquer l’arrêt des installations ou des lignes de production.
 
L’installation à l’aide du bon outil (ici, un chauffe-roulements à induction) contribue grandement au bon fonctionnement des roulements sur une longue période.
 
 
Des outils de montage professionnels
L’entreprise NSK propose, dans le cadre de son offre de services AIP+ (Programme de valeur ajoutée), des outils de montage professionnel des roulements. Ces outils spéciaux sont indispensables pour exercer la force correcte nécessaire pour emmancher et mettre en place la bague de roulement. En cas de montage à froid, il importe de veiller à ce que les forces de montage ne transitent jamais par les éléments roulants du roulement, au risque d’endommager non seulement ces éléments roulants, mais aussi les pistes.
Lors d’un montage à chaud au moyen d’outils hydrauliques et de chauffe-roulements à induction, des dommages risquent de se produire avec des outils inadaptés à l’application ou mal utilisés. Un tel scénario peut induire des bosses au niveau des chemins de roulements, des joints d’étanchéité déformés, des dommages aux composants adjacents, voire la fissure des bagues de roulement.
 
Le remplacement par des roulements à rouleaux sphériques correctement montés sur deux appareils de ventilation par aspiration a permis à un constructeur automobile de réaliser une importante économie.
 
 
Analyse de défaillance et formation sur site
NSK propose également une analyse de défaillance sur site, pour l’examen des cas de roulements défectueux. Ces investigations se terminent par des recommandations quant à l’utilisation de roulements d’une série différente ou l’optimisation des conditions environnementales.
Pour les personnes préoccupées par ce type de problème ou tout simplement désireuses d’en savoir plus, les utilisateurs de roulements peuvent bénéficier d’un soutien de NSK. Par exemple, l’entreprise propose une formation mettant spécifiquement l’accent sur le montage et le démontage corrects des roulements. Cette formation peut se dérouler sur le site de l’utilisateur ou en collaboration avec les partenaires commerciaux.
 
Les roulements à rouleaux sphériques NSK présentent une excellente stabilité thermique jusqu’à 200 °C.
 
 
Un cas d’espèce
Prenons, à titre d’exemple, le cas d’un grand constructeur automobile qui a constaté une augmentation de la température sur deux appareils de ventilation par aspiration. Les défaillances des roulements survenant tous les six mois environ, l’examen complet de l’application a révélé que l’augmentation de la température était imputable à une précharge excessive s’exerçant sur les roulements, ainsi qu’à des températures extérieures estivales élevées. L’espace confiné, rendant difficile le montage correct des roulements sur l’axe de ventilation, était une autre cause probable de ces dysfonctionnements.
Dans un premier temps, NSK a préconisé le remplacement par des roulements à rouleaux sphériques, qui ont une capacité de charge bien plus élevée, mais présentent également une excellente stabilité thermique jusqu’à une température de 200 °C. Ces roulements compensent également les défauts d’alignement et peuvent tolérer certaines imprécisions de montage.
Une fois les nouveaux roulements correctement installés et ajustés, l’augmentation de température a chuté et aucune défaillance n’a été signalée depuis plus d’un an. Cet exemple illustre l’incidence d’un montage correct sur la longévité d’un roulement et la facilité avec laquelle le personnel de maintenance est à même d’en prolonger la durée de vie.
 
À propos de NSK
Fondée voici 100 ans, NSK (Nippon Seiko Kabushiki Kaisha) est une société japonaise cotée en bourse, passée du statut de fournisseur régional de roulements à billes à celui de spécialiste des roulements et de sous-traitant automobile. L’entreprise emploie actuellement plus de 30’000 personnes dans 30 pays. Au 31 mars 2018, elle a réalisé un chiffre d’affaires de 1020 milliards d’yen. Ce résultat est le fruit d’investissements croissants en recherche et développement.
En Europe, NSK dispose de sites de production et de centres de recherche en Angleterre, en Pologne et en Allemagne. Les 3900 employés de NSK Europe ont réalisé un chiffre d’affaires de plus d’un milliard d’euros à mars 2018.
Outre une gamme complète de roulements, NSK conçoit et fabrique des composants de précision et des produits mécatroniques, ainsi que des systèmes et composants destinés à l’industrie automobile, dont notamment des roulements de roue et des systèmes de direction assistée électrique.
 
 
NSK France S.A.S.
F-78283 Guyancourt
Tél. +33 1 30 57 39 39
www.nskeurope.fr


26 Novembre 2018  |  Électrotechnique

Surveillance et maintenance des réducteurs industriels

Les réducteurs industriels sont de gros systèmes d’entraînement perfectionnés qui doivent tolérer des couples très élevés. Comme ils en déploient de phénoménaux, toute défaillance minime qui n’est pas détectée à temps peut rapidement entraîner une panne générale. Dans ce contexte, la surveillance d’état et la maintenance prédictive permettent d’ optimiser la disponibilité et la rentabilité des installations.
19 Novembre 2018  |  Électrotechnique

De la scie sauteuse vers l’usinage automatisé d’armoires électriques

Le constructeur d’équipements électriques Elpex à Kirchberg, dans le canton de Berne, affronte les défis de la construction automatisée d’armoires électriques. Grâce au logiciel d’ingénierie d’Eplan et aux centres de traitement de Rittal, cette entreprise maîtrise la continuité des processus, de l’ingénierie jusqu’à la fabrication.
Polymedia Meichtry SA | Chemin de la Caroline 26 | 1213 Petit-Lancy | Genève | T: +41 22 879 88 20 | F: +41 22 879 88 25 | info@polymedia.ch