13 Juin 2018  |  Fluidique
Publié dans La Revue POLYTECHNIQUE 04/2018

Des moteurs pneumatiques pour la fabrication de chaussures

L’histoire des chaussures remonte très loin. Il y a 40’000 ans, les gens ressentaient déjà le besoin de protéger leurs pieds contre les éléments extérieurs. Cependant, jusqu’à ce que la chaussure actuelle, moderne et raffinée, se développe, quelques siècles se sont écoulés et les différentes méthodes de fabrication des chaussures ont fortement évolué.

À l’époque préindustrielle, les chaussures étaient fabriquées entièrement à la main par le cordonnier. Bien qu’aujourd’hui, la production soit en grande partie industrielle, la partie manuelle du travail est encore fondamentale et d’une grande importance. Le processus de fabrication couvre trois domaines principaux: le développement et la conception, la fabrication de la tige, ainsi que la construction proprement dite de la chaussure.
La chaussure est tout d’abord conçue sous forme de dessin. Des gabarits sont confectionnés pour les différentes parties de la tige et l’embauchoir est fabriqué. L’embauchoir est la forme intérieure sur laquelle la tige est construite et reliée au fond de la chaussure. Ensuite, les différentes parties destinées à la tige sont découpées et collées ou cousues sur la tige. Le bord inférieur de la tige demeure plus large, afin qu’il puisse être attaché plus tard sous la semelle intérieure. Puis, la chaussure reçoit la semelle intérieure, dite semelle première. Il s’agit du fond sur lequel s’appuie le pied. Le reste de la chaussure est regroupé autour de la semelle intérieure; la tige est fixée en haut et la semelle d’usure en bas.
 
L’installation de fabrication des chaussures du groupe Vektor.
 
 
Un système robotisé avec un moteur de fraisage
L’assemblage de la chaussure a lieu sur l’embauchoir de formage. La tige est recouverte et la semelle intérieure est fixée en dessous. Il existe différentes méthodes pour relier la tige et la semelle de la chaussure. Dans la production industrielle, elles sont généralement collées ou cousues. Afin de relier fermement les deux semelles, certains fabricants rendent la semelle intérieure légèrement rugueuse sur le bord, assurant ainsi une parfaite adhérence. Cependant, la surface rugueuse doit être identique sur toute la longueur et présenter partout la même profondeur, ce qui est impossible à réaliser manuellement à long terme. Le groupe Vektor y remédie avec son installation. En étroite collaboration avec le spécialiste du moteur pneumatique DEPRAG SCHULZ GMBH u. CO., un système robotisé avec un moteur de fraisage durable a été développé pour assurer un résultat rapide et précis.
Les moteurs pneumatiques destinés aux utilisations spéciales sont parfaitement adaptés pour rendre la semelle intérieure rugueuse de manière permanente. Pour réaliser la connexion à un robot, le moteur de fraisage DEPRAG 27-030 associé à une meule est le bon choix. Avec leur grande précision de course, les moteurs de fraisage sont peu encombrants et tournent à un régime important. Ils existent en version 400 W avec un régime pouvant atteindre 20’000 tr/min au maximum. Associer un bras robotisé flexible et le régime constant du moteur pneumatique garantit des résultats optimaux et augmente également la productivité.
Le fonctionnement de ces moteurs repose sur un principe très simple: l’air comprimé, qui sert de fluide de pression, fait circuler l’air au sein d’un rotor cylindrique en position excentrique. Les fentes du rotor sont dotées de palettes qui sont comprimées par la force centrifuge générée contre la paroi du stator. Ceci forme des caissons d’air comprimé cherchant à s’enfuir. À l’expansion de l’air comprimé dans les caissons, l’énergie de pression est transformée en énergie cinétique; il en résulte un mouvement de rotation.
 
Des moteurs de fraisage servant à la fabrication de chaussures.

 
Des moteurs pour de nombreuses applications
Qu’il s’agisse de solutions d’entraînement individuelles ou de moteurs standard, DEPRAG offre une solution pour de nombreuses applications. Pour les environnements de fabrication non critiques où un boîtier en fonte robuste est suffisant, on peut, par exemple, utiliser le moteur pneumatique BASIC LINE. Un large éventail de ces moteurs, qui permettent de concevoir et de mettre au point sur une base modulaire, des solutions adaptées à des usages spécifiques, est disponible. La gamme se décline dans les versions 200 W, 400 W, 600 W, 900 W et 1,2 kW, couvrant ainsi une large plage de régimes. Tous ces moteurs pneumatiques sont équipés d’un arbre claveté.
Pour des exigences plus élevées, telles que les utilisations en salle blanche, dans les industries alimentaire et pharmaceutique, le fabricant propose la gamme des moteurs en acier inoxydable ADVANCED LINE, qui se caractérise par son moteur pneumatique à palettes étanche, fonctionnant sans huile et inoxydable. Ce moteur compact et conçu pour une installation dans des machines ou installations portatives. Il offre les régimes les plus bas jusqu’aux plus élevés, sa plage de puissance étant comprise entre 20 W et 1,2 kW. Le moteur à palettes ADVANCED LINE est certifié ATEX, réversible et dispose d’un frein d’arrêt intégré. Quant à la gamme POWER LINE, elle offre aussi, pour davantage de puissance, des moteurs 1,6 à 18 kW. Par rapport aux moteurs électriques, ils atteignent un couple de démarrage élevé associé à un rapport poids-puissance des plus faibles.
Avec la série de moteurs INDIVIDUAL LINE, DEPRAG complète sa gamme de moteurs pneumatiques. Les entraînements pneumatiques INDIVIDUAL LINE se distinguent par des fabrications sur mesure peu coûteuses et adaptées à chaque cas. Le programme standard propose de nombreuses variantes permettant de concevoir et de mettre au point, sur une base modulaire, des solutions d’entraînement adaptées à des usages spécifiques. L’offre comprend également des moteurs pneumatiques conçus à partir de matériaux innovants, tels que la céramique.
 
À propos du groupe Vektor
Le groupe Vektor, basé à Moscou, est devenu le leader mondial de l’intégration sur le marché russe. À l’origine, il commercialisait des machines à souder. Aujourd’hui, il est reconnu comme un partenaire qualifié pour le développement d’installations industrielles et de solutions d’automatisation de haute technologie.
 
 
À propos de DEPRAG
La société DEPRAG dispose de plusieurs décennies d’expérience en matière d’air comprimé comme fluide de travail. Ses moteurs pneumatiques sont bien établis dans le monde entier. L’innovation et le développement continu des gammes de produits existantes ont permis à l’entreprise d’en devenir l’un des principaux fabricants. L’entreprise familiale emploie 700 salariés et est représentée dans plus de 50 pays à travers le monde.
 
 
DEPRAG SCHULZ GMBH & CO.
D-92224 Amberg
Tél. +49 9621 371 343
www.deprag.com


11 Juin 2018  |  Fluidique

La pneumatique: un élément essentiel de l’automatisation industrielle

Dans de nombreuses applications de l’automatisation industrielle, la pneumatique est un élément essentiel. Pour actionner leurs machines, les équipementiers ont besoin de composants fiables, de structures compactes et d’une technologie à faible maintenance. La pneumatique fait valoir ici tous ses atouts, y compris dans des conditions ambiantes particulièrement difficiles.
04 Juin 2018  |  Fluidique

Un débitmètre massique à effet Coriolis

Le débitmètre massique à effet Coriolis OPTIMASS est doté de la communication Ethernet industrielle ainsi que du convertisseur de mesure MFC 400. Toutes les informations de mesure, de procédé et de diagnostic sont ainsi disponibles en temps réel via un unique canal de communication. Un ou deux connecteurs et un commutateur Ethernet sont intégrés.
Polymedia Meichtry SA | Chemin de la Caroline 26 | 1213 Petit-Lancy | Genève | T: +41 22 879 88 20 | F: +41 22 879 88 25 | info@polymedia.ch