06 Décembre 2017  |  Vie des entreprises
Publié dans La Revue POLYTECHNIQUE 10/2017

Carros Horizon: le centre d’expertise mondial de Schneider Electric

Michel Giannoni

À 20 km de Nice, au cœur de l’Éco-Vallée, dans la plaine du Var, Schneider Electric a établi à Carros son pôle mondial d’expertises en matière d’automatismes industriels, une activité stratégique de l’entreprise française. Nous avons eu l’occasion de le visiter lors d’un voyage de presse. Les produits développés sur ce site feront l’objet d’un prochain article.

Construit dans le cadre d’un regroupement des activités de recherche et développement, de production et de contrôle de qualité de Schneider Electric, le site Horizon de Carros, dans les Alpes-Maritimes, est à la fois un centre d’expertise mondial et une vitrine technologique de ce spécialiste de l’automatisation et de la gestion de l’énergie. Il emploie quelque 800 personnes sur 20’300 m2 de surface, dont 11’300 m2 en production et 9000 m2 de bureaux et laboratoires.
Inauguré en 2011, le nouveau bâtiment basse consommation «Horizon» constitue un modèle de qualité et d’efficacité énergétique: distribution électrique, gestion technique du bâtiment, régulation numérique des éléments de chauffage, ventilation et climatisation, gestion différenciée de l’éclairage par zone, suivi des consommations d’eau et d’énergie ont été optimisés. Ce site a également pour objectif de développer les coopérations dans le domaine environnemental, en créant un écosystème avec les universités, les pôles de compétitivité et les entreprises innovantes.
 
Le nouveau bâtiment «Horizon» de Schneider Electric à Carros.
 

Un centre d’expertise mondial pour l’automatisation industrielle
Le site de Carros travaille sur une gamme d’automates industriels programmables extrêmementcomplexes. On y met au point, par exemple, des cartes électroniques de type RFID, qui permettent une identification par radio des produits. Le site de Carros est un site pilote du nouveau programme de traçabilité mis en place par Schneider Electric. On peut citer également la miniaturisation de cartes électroniques grâce à une technique d’empilement de composants.
Les automates industriels fabriqués à Carros sont distribués dans le monde entier. Les principaux segments de marché concernent le secteur agroalimentaire, le traitement des eaux, la gestion de l’énergie, l’extraction de minerais, les cimenteries et l’industrie pétrolière. La France, la Chine et les États-Unis sont les principaux débouchés de ces produits.
Les débouchés des produits fabriqués à Carros se répartissent de la manière suivante: Europe: 50 %; Asie: 25 %; Amérique du Nord: 15 %; reste du monde: 10 %. Parmi les entreprises qui les utilisent, on peut citer le barrage des Trois Gorges en Chine, des usines de désalinisation d’eau de mer en Australie, une ferme solaire dans le sud de l’Espagne, ou encore la rénovation du parc d’automatismes industriels de Masterfood aux États-Unis.
 
Une partie de l’atelier de production.
 

Regroupement des activités sur un même site
Le site Horizon avait pour but de regrouper les activités de recherche et développement de Sophia-Antipolis et de production de Carros sur un même site, avec l’objectif d’intensifier les échanges et les synergies entre ces acteurs. En effet, sur les quatre phases de production des automates programmables (conception, industrialisation, fabrication et commercialisation), seule la fabrication avait lieu à Carros, le reste étant géré depuis Sophia-Antipolis, à 20 km de là.
L’objectif était également de réduire les coûts de fonctionnement. ÀCarros, Schneider Electric est propriétaire du site, alors qu’il n’était que locataire de bâtiments datant de plus de 30 ans à Sophia-Antipolis. Par ailleurs, l’éparpillement des sites engendrait des surcoûts logistiques.
 
Un four à refusion pour la réalisation automatique de soudures de composants montés en surface (CMS).
 

Des espaces propices aux échanges
En créant ce centre de compétences, Schneider Electric a considérablement augmenté la performance du site, la convivialité et le confort des collaborateurs. Le projet de réorganisation a impliqué, d’une part, de rénover le bâtiment existant et, d’autre part, de créer une extension conçue de manière écologique.
Le nouveau bâtiment offre une variété d’espaces et de services propices aux échanges. Lors du projet, des groupes de travail ont été constitués pour que les collaborateurs soient acteurs du changement. Les réflexions dans le cadre de commissions ont notamment porté sur l’aménagement des espaces de travail, la mutualisation des moyens, l’organisation des moyens de transport et le déménagement.
Afin d’encourager les synergies entre les équipes, les bâtiments sont envisagés comme un ensemble continu, avec un accueil unique, comprenant une cafétéria et un restaurant. Les bâtiments sont reliés par un corridor, il n’y a donc pas de coupure. Le bâtiment le plus ancien accueille quelque 300 collaborateurs, dont un quart de chercheurs, en plus des équipes de production, tandis que le nouveau bâtiment est occupé à 90 % par des chercheurs.
Les espaces de circulation ont été optimisés pour un maximum d’ergonomie et d’accessibilité. Des détecteurs de présence et de luminosité permettent d’ajuster l’éclairage artificiel. Les espaces ouverts sont situés sur la partie ouest du bâtiment, pour offrir un panorama sur la vallée du Var. Le double vitrage des fenêtres, le faux plafond acoustique, les sols en moquette et les cloisons modulaires vitrées des bureaux assurent le confort acoustique. L’utilisateur peut commander lui-même l’éclairage, les protections solaires, le chauffage et la climatisation.
 
Un laboratoire dans le bâtiment «Horizon».
 

Un bâtiment performant en termes d’énergie
L’orientation nord-sud du bâtiment et les larges ouvertures permettent de maximiser la luminosité naturelle dans le bâtiment. La façade ouest est recouverte de grilles colorées de protection solaire, tandis que la façade est est doublée par une résille métallique continue, protégeant le bâtiment du rayonnement solaire et permettant une protection thermique.
Afin d’optimiser la performance énergétique de la climatisation, l’eau de la nappe phréatique est pompée à une température de 11 °C, utilisée pour rafraîchir le bâtiment, et restituée à 14 °C. Àcertaines périodes de l’année, lorsque la vitesse du vent le permet, des ouvrants sont actionnés automatiquement et la ventilation artificielle est coupée pendant la nuit, laissant les courants d’air naturels rafraichir le bâtiment.
Pour ce qui est de l’efficacité énergétique active, les mêmes systèmes de gestion technique et de pilotage (descente des stores, niveau éclairage, détection de présence, etc.) ont été mis en place dans les deux bâtiments, tandis que des déclinaisons techniques différentes ont été appliquées pour s’adapter à la configuration et au potentiel du bâtiment ancien et du bâtiment éco-conçu.
 
Quelques produits fabriqués dans les ateliers de Carros.
 
 
Gestion efficace de la performance énergétique
Le bâtiment Horizon a bien sûr bénéficié de l’expérience en domotique de son propriétaire et de sa vaste gamme de produits d’automatisation. On peut citer notamment les éléments suivants:
  • Distribution de chaleur et de froid et traitement de l’air: système de poutres froides en plafond, traitement de l’air par des centrales à quatre tubes associées à des récupérateurs d’énergie sur l’air extrait.
  • Des outils de mesure permettent de suivre en temps réel les consommations d’énergie.
  • Le dispositif RoomBox permet une gestion fine de différents paramètres par zone de consommation; l’utilisateur a accès aux données de consommation d’énergie, une façon de sensibiliser et de responsabiliser les collaborateurs.
  • Toutes les données techniques sont enregistrées dans un système central qui permet le contrôle, l’analyse historique et les modifications éventuelles des différents points de consigne.
  • L’immeuble possède un système de détection automatique d’incendie, ainsi qu’un système de sécurité, de détection d’intrusion, de vidéosurveillance par caméra et de contrôle d’accès. Le système est capable de relier tous ces secteurs grâce à un ensemble de technologies ouvertes et flexibles.
  • Le bâtiment est recouvert de 1400 m2 de panneaux photovoltaïques intégrés à la toiture, produisant chaque année 220’000 kW, soit l’équivalent de la consommation du bâtiment.
  • La double couverture en façade ouest permet d’ absorber les flux thermiques sans les restituer au bâtiment.
  • Le bâtiment bénéficie du label HPE QA (Haute Performance Energétique et Qualités Associées) délivrée par l’organisme certificateur Certivea, filiale du CSTB.
Quelques caractéristiques du bâtiment Horizon
  • Conception minimisant les impacts environnementaux et optimisant le contexte géographique
  • Capacité: 350 personnes
  • 5436 m2 de surface exploitable (SHON) sur trois niveaux
  • 1400 m2 de panneaux photovoltaïques
  • 40 kWh/m2·an de consommation d’énergie, certifiée en 2011
  • 40 % d’espaces tertiaires, 60 % d’espaces industriels
  • Investissement de 14 millions d’euros comprenant la construction du nouveau bâtiment et la rénovation du site.
 
 
Schneider Electric (Suisse) SA
3063 Ittigen
Tél. 021 654 07 00
www.schneider-electric.ch


04 Décembre 2017  |  Vie des entreprises

Quality Control NDT S.A.: 35 ans de contrôles non destructifs

Fondée en 1982, la société Quality Control NDT S.A. s’est spécialisée dans le contrôle non destructif de matériaux appliqué à des domaines de haute technologie, tels que l’aéronautique, l’astronautique, l’industrie pétrolière, l’industrie mécanique lourde, le génie civil et les matériaux composites. Ses experts sont certifiés pour le contrôle auprès de sociétés aussi prestigieuses que Boeing, Airbus Helicopters, Northrop, entre autres.
28 Août 2017  |  Vie des entreprises

Décolletage et taillage dans l’Arc jurassien

Les «Journées de la presse du décolletage» ont permis aux participants de visiter trois entreprises de décolletage de l’Arc jurassien, à savoir: Boillat Décolletage à Loveresse, MPS Décolletage (à Court) et Tectri (à Court également), ainsi que le fabricant de semi-profilés métalliques Baoshida Swissmetal à Reconvilier et le constructeur de machines Tornos à Moutier.
Polymedia Meichtry SA | Chemin de la Caroline 26 | 1213 Petit-Lancy | Genève | T: +41 22 879 88 20 | F: +41 22 879 88 25 | info@polymedia.ch