28 Septembre 2018
Publié dans Revue Internationale de CRIMINOLOGIE et de POLICE Technique et Scientifique 03/2018

La dynamique de la banalisation de l’usage du chanvre à Kinshasa. Analyse d’un processus ambivalent de construction expérientielle

par Victor Tene Amen

Résumé
Si la visibilité de l’usage, pourtant légalement interdit, du chanvre à Kinshasa n’est plus à démontrer, sa signification pour les usagers ainsi que le processus qui le sous-tend méritent d’être dévoilés à travers une démarche qui redonne la parole aux usagers. Ces derniers construisent leurs expériences de vie à la croisée du chanvre. Cet article montre la complexité du processus de la banalisation de l’usage du chanvre comme liée, d’une part, à la multiplication des usagers (vendeurs et consommateurs) du chanvre parmi lesquels on retrouve une forte population juvénile soumise à des interactions favorables au chanvre dans un contexte de précarité, cassant ainsi l’éthique du chanvre telle que devant être vécue par les usagers, et d’autre part, à la neutralisation, par ces derniers, des différentes formes de contrôle social. Il en résulte une normalisation de la vente et de la consommation du chanvre dans l’espace urbain kinois.

Summary
If the visibility of the hemp use, however legally prohibited, is no longer to demonstrate in Kinshasa, its significance for users and the process that underlies it deserve to be revealed through an approach that gives the floor to users. They build their life experiences at the crossroads of hemp. This article shows the complexity of the process of the banalisation of the use of hemp as linked, on the one hand, to the multiplication of hemp users (sellers and consumers), among which we find a large juvenile population subjected to favorable interactions with hemp in a context of precariousness, thus breaking the hemp ethic as it is to be lived by the users, and on the other hand, the neutralization of the different forms of social control by these. The result is a normalization of the sale and consumption of hemp in the urban area of Kinshasa.


21 Décembre 2018

Le harcèlement sexuel dans l’espace public: De l’indifférence à l’intolérance au risque de criminalisation

Assimilé à des gestes bénins ou à des tentatives de séduction maladroites, le harcèlement sexuel en rue avait été jusqu’il y a peu été ignoré par la littérature scientifique, aussi bien que par la scène politique et médiatique. En juillet 2012 est diffusé le reportage de Sophie Peeters, « Femme de la rue ». Mettant en lumière le sexisme ordinaire en rue, ce documentaire touche l’opinion publique et suscite une importante mobilisation médiatique et politique en Belgique et conduit à l’adoption d’une loi pénalisant la discrimination sexiste dans l’espace public. En France, l’affaire Weinstein et le phénomène #Balancetonporc donnent lieu à de multiples dénonciations. Des milliers de femmes partagent leurs récits sur les réseaux sociaux et des manifestations ont lieu, appelant à lutter contre le harcèlement et les agressions sexuelles. Incluse dans le plan de lutte contre les violences faites aux femmes survient alors la proposition de création du délit d’outrage sexiste, ciblant le harcèlement de rue. Au cours des dernières années, de telles initiatives se sont multipliées en Europe et dans le monde. Prise de conscience, dénonciations en cascade, indignation de l’opinion publique, revendications et pénalisation ; le harcèlement sexuel dans l’espace public est plus que jamais d’actualité. En dépit des enjeux concernant l’égalité homme-femme et l’accès à l’espace public, malgré les questions éthiques que soulèvent les propositions de qualification pénale et bien que nombre de personnes y soient exposées chaque jour, peu de recherches ont à ce jour abordé ce thème. Par le biais de questionnaires auto-administrés diffusés à large échelle, notre étude vise à mettre en évidence les spécificités du harcèlement sexuel dans l’espace public en termes de fréquence, de caractéristiques contextuelles, d’attributs des protagonistes mais aussi au niveau des attitudes qui y sont afférentes. Les résultats de l’étude donnent certaines indications quant aux modalités d’expression et suggèrent des implications pour la prévention.
21 Décembre 2018

Enfants victimes/Enfants témoins – Impacts de la violence intrafamiliale sur la construction identitaire et sur les comportements relationnels

Les enfants sont régulièrement victimes ou témoins de violences dans la sphère intrafamiliale. Les systèmes familiaux peuvent être difficiles à appréhender et une attention particulière doit être portée sur les impacts de ces violences au niveau du développement de l’enfant et la construction de son identité. La dynamique violente du système familial influence également chez l’enfant les images parentales, les interactions envers les pairs, l’attachement et l’éventualité du recours à la violence comme mode de résolution de conflit.
Polymedia Meichtry SA | Chemin de la Caroline 26 | 1213 Petit-Lancy | Genève | T: +41 22 879 88 20 | F: +41 22 879 88 25 | info@polymedia.ch