30 Mars 2018
Publié dans Revue Internationale de CRIMINOLOGIE et de POLICE Technique et Scientifique 01/2018

In vestige @ et mutations dans le management de la police ?

par Olivier Guéniat

Résumé
On assiste aujourd’hui en Suisse à une mutation forensique fondamentale, nourrie par la recherche académique et l’émergence des investigations numériques, par la culture du renseignement criminel et de la traçologie. Les traces matérielles traditionnelles (ADN, traces papillaires, traces de semelles) offrent toujours plus d’opportunités d’identifications obligeant les polices à redéfinir leurs stratégies sécuritaires, notamment par l’exploitation du renseignement permettant de définir des objectifs aussi efficaces et efficients que possible. Il y a une nette tendance à quitter les concepts réactifs (le traitement des hits) et à se réarticuler dans une conception plus proactive (le traitement prioritaire des phénomènes qui ont le plus d’impact sur le crime). Il s’agit là de l’émergence d’un nouveau management sécuritaire influant sur l’organisation et les structures de la police. Parallèlement, les traces numériques apportent une valeur ajoutée très marquée lorsqu’elles sont incorporées dans les schémas de raisonnement appliqués aux traces traditionnelles, notamment en lien avec la règle des trois unités (l’unité de lieu, de temps et d’action) rapporté aux traces, aux indices et aux preuves dans le cadre de la résolution de cas criminels. Enfin, l’intégration de la criminologie et de l’expertise forensique (au sens large du terme), à la fois dans les polices et dans la recherche universitaire, permet d’appréhender des phénomènes sécuritaires complexes et d’envisager de nouvelles solutions visant à lutter contre la criminalité.

Summary
Policing is currently undergoing a fundamental transformation in Switzerland nourished by academic research and the emergence of the importance of digital investigation, of the culture of intelligence-led policing, and of traceology. Traditional material findings (DNA, finger marks, shoe marks) offer an increasing amount of identification opportunities, forcing police services to redefine their strategies, particularly with the exploitation of intelligence which contributes to the definition of effective and efficient objectives. The shift from reactive concepts (processing of hits) towards proactive concepts (prioritized processing of phenomena that have the greatest impact on crime) constitutes a new trend in policing, which influences the structure and organization of the police. In parallel, electronic or digital traces contribute significant added-value when they are integrated into the classic system of reasoning applied to traditional evidence. In particular, digital traces contribute to three key elements in the resolution of criminal cases: place, time, and action. Finally, combining criminology with forensic expertise (in the broadest sense of the terms), simultaneously in police forces and academic research, allows us to perceive complex investigative issues and to consider new solutions in the fight against crime.


21 Décembre 2018

Le harcèlement sexuel dans l’espace public: De l’indifférence à l’intolérance au risque de criminalisation

Assimilé à des gestes bénins ou à des tentatives de séduction maladroites, le harcèlement sexuel en rue avait été jusqu’il y a peu été ignoré par la littérature scientifique, aussi bien que par la scène politique et médiatique. En juillet 2012 est diffusé le reportage de Sophie Peeters, « Femme de la rue ». Mettant en lumière le sexisme ordinaire en rue, ce documentaire touche l’opinion publique et suscite une importante mobilisation médiatique et politique en Belgique et conduit à l’adoption d’une loi pénalisant la discrimination sexiste dans l’espace public. En France, l’affaire Weinstein et le phénomène #Balancetonporc donnent lieu à de multiples dénonciations. Des milliers de femmes partagent leurs récits sur les réseaux sociaux et des manifestations ont lieu, appelant à lutter contre le harcèlement et les agressions sexuelles. Incluse dans le plan de lutte contre les violences faites aux femmes survient alors la proposition de création du délit d’outrage sexiste, ciblant le harcèlement de rue. Au cours des dernières années, de telles initiatives se sont multipliées en Europe et dans le monde. Prise de conscience, dénonciations en cascade, indignation de l’opinion publique, revendications et pénalisation ; le harcèlement sexuel dans l’espace public est plus que jamais d’actualité. En dépit des enjeux concernant l’égalité homme-femme et l’accès à l’espace public, malgré les questions éthiques que soulèvent les propositions de qualification pénale et bien que nombre de personnes y soient exposées chaque jour, peu de recherches ont à ce jour abordé ce thème. Par le biais de questionnaires auto-administrés diffusés à large échelle, notre étude vise à mettre en évidence les spécificités du harcèlement sexuel dans l’espace public en termes de fréquence, de caractéristiques contextuelles, d’attributs des protagonistes mais aussi au niveau des attitudes qui y sont afférentes. Les résultats de l’étude donnent certaines indications quant aux modalités d’expression et suggèrent des implications pour la prévention.
21 Décembre 2018

Analyse des processus cognitifs de justification et de désengagement moral chez des auteurs présumés de violences conjugales selon la reconnaissance ou non des faits

Les mécanismes cognitifs de neutralisation morale participent à la mise en place du passage à l’acte et autorisent la réitération des comportements de violences conjugales. Ces mécanismes peuvent être appréhendés au travers des théories implicites que les auteurs développent à propos du comportement transgressif, du lien entre l’action et son effet ou dans la façon dont ils perçoivent la partenaire. L’étude a consisté à analyser les premières auditions policières de 69 auteurs présumés de violences conjugales, en aveu total, partiel, ou en absence d’aveu, afin d’envisager si certains modes préférentiels de justification et de neutralisation morale apparaissaient selon la reconnaissance ou non des faits délictueux. La grille d’analyse des auditions s’est basée sur le modèle de Ward & Keenan qui a été adapté à la thématique de la violence conjugale. 268 corpus de justification ont été dégagés des auditions et regroupés selon les différentes thématiques auxquelles une catégorie supplémentaire a été ajoutée afin de rencontrer l’ensemble des corpus.
Polymedia Meichtry SA | Chemin de la Caroline 26 | 1213 Petit-Lancy | Genève | T: +41 22 879 88 20 | F: +41 22 879 88 25 | info@polymedia.ch