30 Mars 2018
Publié dans Revue Internationale de CRIMINOLOGIE et de POLICE Technique et Scientifique 01/2018

In vestige @ et mutations dans le management de la police ?

par Olivier Guéniat

Résumé
On assiste aujourd’hui en Suisse à une mutation forensique fondamentale, nourrie par la recherche académique et l’émergence des investigations numériques, par la culture du renseignement criminel et de la traçologie. Les traces matérielles traditionnelles (ADN, traces papillaires, traces de semelles) offrent toujours plus d’opportunités d’identifications obligeant les polices à redéfinir leurs stratégies sécuritaires, notamment par l’exploitation du renseignement permettant de définir des objectifs aussi efficaces et efficients que possible. Il y a une nette tendance à quitter les concepts réactifs (le traitement des hits) et à se réarticuler dans une conception plus proactive (le traitement prioritaire des phénomènes qui ont le plus d’impact sur le crime). Il s’agit là de l’émergence d’un nouveau management sécuritaire influant sur l’organisation et les structures de la police. Parallèlement, les traces numériques apportent une valeur ajoutée très marquée lorsqu’elles sont incorporées dans les schémas de raisonnement appliqués aux traces traditionnelles, notamment en lien avec la règle des trois unités (l’unité de lieu, de temps et d’action) rapporté aux traces, aux indices et aux preuves dans le cadre de la résolution de cas criminels. Enfin, l’intégration de la criminologie et de l’expertise forensique (au sens large du terme), à la fois dans les polices et dans la recherche universitaire, permet d’appréhender des phénomènes sécuritaires complexes et d’envisager de nouvelles solutions visant à lutter contre la criminalité.

Summary
Policing is currently undergoing a fundamental transformation in Switzerland nourished by academic research and the emergence of the importance of digital investigation, of the culture of intelligence-led policing, and of traceology. Traditional material findings (DNA, finger marks, shoe marks) offer an increasing amount of identification opportunities, forcing police services to redefine their strategies, particularly with the exploitation of intelligence which contributes to the definition of effective and efficient objectives. The shift from reactive concepts (processing of hits) towards proactive concepts (prioritized processing of phenomena that have the greatest impact on crime) constitutes a new trend in policing, which influences the structure and organization of the police. In parallel, electronic or digital traces contribute significant added-value when they are integrated into the classic system of reasoning applied to traditional evidence. In particular, digital traces contribute to three key elements in the resolution of criminal cases: place, time, and action. Finally, combining criminology with forensic expertise (in the broadest sense of the terms), simultaneously in police forces and academic research, allows us to perceive complex investigative issues and to consider new solutions in the fight against crime.


29 Juin 2018

Abus sexuels des personnes en situation de handicap mental en Côte d’Ivoire

Cette étude sur les abus sexuels des personnes victimes de déficience mentale congénitale ou acquise en Côte d’Ivoire est fondée sur une enquête de terrain. Elle est menée auprès de 203 individus choisis à l’aide de la méthode non probabiliste et par choix raisonné. Le recueil des informations sur le terrain s’est fait au moyen d’un entretien clinique. L’analyse qualitative des discours des enquêtés a abouti à un triple résultat: D’abord, l’attouchement sexuel, le viol, la sodomie et la pédophilie constituent les formes d’abus sexuels dont sont victimes les personnes handicapées mentales. Ensuite, les auteurs de ces actes proviennent de toutes les couches socioprofessionnelles et poursuivent deux mobiles essentiels: pratiques occultes et simples satisfactions de la libido. Enfin, le milieu familial et la rue (notamment la nuit) constituent des facteurs situationnels de risque pour ces personnes victimes d’abus sexuels.
29 Juin 2018

Des avatars du sexe mâle emprisonné

Partie d’une expérience carcérale prolongée et de témoignages de détenus approchés en mode d’observation participante, cette réflexion s’appuie ainsi sur un travail auto-ethnographique largement introspectif. Elle se réfère non moins à de nombreux travaux anglo-saxons et notamment américains, menée quant à eux dans un contexte certes très différent, mais néanmoins souvent fort éclairant.
Si la sexualité en prison n’a rien d’une génération spontanée, le carcan carcéral exerce un effet de catalyse sensible sur les comportements importés, pouvant de ce fait aboutir - malgré qu’en ait l’institution - à une véritable métamorphose de la libido de nombre de ses usagers. Elle peut à tout le moins conduire à des modifications plus ou moins durables de l’orientation sexuelle ou à de graves perturbations, voire un véritable Etat de Stress Post-Traumatique Carcéral (ESPTC).
Sont ici analysés, avec leurs manifestations, les divers facteurs concourant à altérer la sexualité des usagers de la prison. L’ambition est ainsi de contribuer à mieux cerner, à côté de l’impact de la personnalité et de l’histoire des individus enfermés, celui de l’incarcération sur leur libido et leurs comportements sexuels et de montrer comment le régime disciplinaire et l’univers monosexué de la prison composent une synergie délétère aux conséquences souvent lourdes sur leurs chances de (ré)insertion.
Polymedia Meichtry SA | Chemin de la Caroline 26 | 1213 Petit-Lancy | Genève | T: +41 22 879 88 20 | F: +41 22 879 88 25 | info@polymedia.ch