14 Décembre 2017
Publié dans Revue Internationale de CRIMINOLOGIE et de POLICE Technique et Scientifique 04/2017

Le phénomène du lévirat et la problématique de la prise en charge des enfants orphelins: le cas des peuples Bété de la région du Gôh

par Nakpon Joceline Agbadou

Résumé
Le lévirat est une pratique coutumière en Côte d’Ivoire par laquelle un frère s’unit à la veuve de son frère ou un fils aîné à celle de son père dans l’optique de perpétuer la lignée et surtout de créer un cadre de protection et d’assistance aux enfants du défunt. Cette pratique existe également chez le peuple Bété dans la région du Gôh, où elle tend cependant à disparaître. Paradoxalement, les veuves et orphelins l’approuvent. Trois villages ont constitué les sites de la présente étude. Celle-ci a pour objectif d’analyser les difficultés de la prise en charge des enfants orphelins dans le contexte du lévirat. Pour ce faire, au plan méthodologique, pendant 11 mois, des entretiens directifs et semi-directifs ont permis de recueillir des données auprès des populations rurales et urbaines. Cette étude a recouru aux analyses qualitatives et quantitatives. En termes de résultats, il apparaît que la prise en charge des enfants orphelins est confrontée à des problèmes: le détournement du patrimoine du défunt et l’effritement des valeurs culturelles. Ladite étude vient ainsi insister sur la nécessité de la protection véritable de ces enfants afin que puisse subsister le lévirat; une coutume ancestrale, qui en réalité préserve la cohésion familiale, la protection de l’orphelin, voire son intégration sociale.

Summary
The lévirat is a customary practice in Ivory Coast by which a brother unites with the widow of his brother or an elder son with his father’s one in order to immortalize the lineage and especially to create a frame of protection and assistance to the children of the deceased. This practice also exists in the Bété people in the region of Gôh, where it tends however to disappear. Paradoxically, the widows and the orphans approve it. Three villages established the sites of the present study. This one has for objective to analyze the difficulties of the coverage of the orphan children in the context of the levirat. To do so, during 11 months, directive and semi-directive interviews allowed collecting data in rural and urban populations. This study relied on qualitative and quantitative analyses. In terms of results, it seems that the coverage of orphan children is confronted with problems: the misappropriation of the heritage of the deceased and the disintegration of the cultural values. The study insists on the necessity of a real protection of these children so that the levirat can remain; an ancestral custom, which, in reality, protects the familial cohesion, the protection of the orphan, and even its social integration.


29 Mars 2019

Les logiques de prévention à la radicalisation violente en Belgique et en Allemagne. Un focus sur l’enseignement



Résumé
Suite aux différentes attaques terroristes, l’Europe a mesuré l’urgence de l’investissement de la prévention en plus des réponses répressives. De nombreux projets sont menés en Allemagne et en Belgique, avec des logiques propres. Un travail intensif a été mené par le gouvernement belge et allemand afin d’optimiser les stratégies de prévention de la radicalisation. La prévention à la radicalisation violente doit avoir une portée transnationale, mais il est important de prendre en compte les particularités du contexte local. L’approche locale multi-sectorielle constitue un moyen de développer la prévention primaire et secondaire. En instaurant un échange et créant des réseaux internationaux, les différents contextes locaux peuvent s’inspirer des bonnes pratiques existantes et les adapter aux besoins de leur propre milieu. L’enseignement est ainsi un des acteurs clés dans la prévention primaire et secondaire.
29 Mars 2019

Comment les expériences passées conditionnent la fin des carrières criminelles: réussite criminelle et processus de désistement

Dans les travaux sur les carrières criminelles le lien entre les activités criminelles passées et futures est assez soutenu. Il est alors possible de présumer de ce constat que le désistement ne s’actualiserait pas de la même façon pour les individus ayant eu des trajectoires parsemées de succès versus ceux ayant vécu de multiples échecs. Or, peu de travaux se sont penchés sur le lien entre la carrière criminelle et la période qui lui succède, comment les événements et circonstances qui ont caractérisé le mode de vie criminelle influencent la décision de se désister, mais surtout le processus de maintien de l’abstinence criminelle. Cet article propose d’examiner l’association potentielle entre la réussite criminelle et le processus de désistement, ainsi que son maintien. L’examen de cette problématique sur la carrière criminelle de 27 délinquants s’étant désisté du crime. Deux stratégies sont utilisées dans ce projet. La première s’inspire de la méthode des calendriers de vie, elle vise à colliger les détails entourant la carrière criminelle. La deuxième se fonde sur des entretiens semi-dirigés et vise à recueillir, les récits de vie des participants. Ces récits servent à documenter le processus de désistement. Les résultats mettent en évidence l’intérêt de considérer les paramètres de la carrière criminelle dans la compréhension du processus désistement, que le niveau de réussite dans le crime a une incidence sur la forme du désistement. Cette étude favorise la compréhension des processus qui expliquent la continuité et le désistement, elle pourrait donc servir à orienter le développement de programme visant la réinsertion sociale.
POLYMEDIA SA | Chemin de la Caroline 26 | 1213 Petit-Lancy | Genève | T: +41 22 879 88 20 | F: +41 22 879 88 25 | info@polymedia.ch