14 Décembre 2017
Publié dans Revue Internationale de CRIMINOLOGIE et de POLICE Technique et Scientifique 04/2017

La mort des réseaux terroristes: l’exemple de la Fraction armée rouge

par Maurice Cusson

Résumé
Pourquoi et comment les réseaux terroristes meurent-ils? Nous répondrons à cette question par l’exemple de la Fraction armée rouge. L’histoire est racontée en trois épisodes. Durant le premier, entre 1968 à 1972, l’équipe Baader-Meinhof attaque, ce qui provoque un développement du contre-terrorisme et l’arrestation des principales figures du mouvement. Deuxième étape, de 1973 à 1979, une nouvelle équipe de terroristes prend la relève, commet plusieurs assassinats cependant qu’en prison, les terroristes de la première génération meurent: tués ou assassinés. Troisième étape, entre 1980 à 1993, dix assassinats sont dénombrés et puis, progressivement, les terroristes s’essoufflent et abandonnent le combat.
Nous montrons ensuite que le terrorisme et l’antiterrorisme sont emportés par des mouvements cycliques au cours desquels se succèdent des périodes d’opérations terroristes violentes qui obligent les services de police et de renseignement à réagir et à devenir efficaces. Ensuite, durant de nombreuses années aucun attentat ne sera signalé. Ce qui conduira l’antiterrorisme à s’assoupir.

Summary
The case of the Red Army Fraction is used to answer the question: Why and how do terrorist networks die? The story is told in three episodes. During the first, between 1968 and 1972, the Baader-Meinhof team attacked, which led to the development of counterterrorism and the arrest of the main figures of the movement. Second stage, from 1973 to 1979, a new generation of terrorists took over, and committed several murders. During this period, while in prison, most terrorists of the first generation died: killed or murdered. Third stage, between 1980 and 1993, the RAF committed ten assassinations and then the terrorists give up the fight.
The article ends with a general comment. Terrorism and counterterrorism are driven by cyclical movements in which intense periods of terrorist operations are followed by a mobilization of the police and intelligence services to react. Then, for many years no attack will be reported. This will lead the anti-terrorism to fade.


29 Juin 2018

Des avatars du sexe mâle emprisonné

Partie d’une expérience carcérale prolongée et de témoignages de détenus approchés en mode d’observation participante, cette réflexion s’appuie ainsi sur un travail auto-ethnographique largement introspectif. Elle se réfère non moins à de nombreux travaux anglo-saxons et notamment américains, menée quant à eux dans un contexte certes très différent, mais néanmoins souvent fort éclairant.
Si la sexualité en prison n’a rien d’une génération spontanée, le carcan carcéral exerce un effet de catalyse sensible sur les comportements importés, pouvant de ce fait aboutir - malgré qu’en ait l’institution - à une véritable métamorphose de la libido de nombre de ses usagers. Elle peut à tout le moins conduire à des modifications plus ou moins durables de l’orientation sexuelle ou à de graves perturbations, voire un véritable Etat de Stress Post-Traumatique Carcéral (ESPTC).
Sont ici analysés, avec leurs manifestations, les divers facteurs concourant à altérer la sexualité des usagers de la prison. L’ambition est ainsi de contribuer à mieux cerner, à côté de l’impact de la personnalité et de l’histoire des individus enfermés, celui de l’incarcération sur leur libido et leurs comportements sexuels et de montrer comment le régime disciplinaire et l’univers monosexué de la prison composent une synergie délétère aux conséquences souvent lourdes sur leurs chances de (ré)insertion.
29 Juin 2018

Abus sexuels des personnes en situation de handicap mental en Côte d’Ivoire

Cette étude sur les abus sexuels des personnes victimes de déficience mentale congénitale ou acquise en Côte d’Ivoire est fondée sur une enquête de terrain. Elle est menée auprès de 203 individus choisis à l’aide de la méthode non probabiliste et par choix raisonné. Le recueil des informations sur le terrain s’est fait au moyen d’un entretien clinique. L’analyse qualitative des discours des enquêtés a abouti à un triple résultat: D’abord, l’attouchement sexuel, le viol, la sodomie et la pédophilie constituent les formes d’abus sexuels dont sont victimes les personnes handicapées mentales. Ensuite, les auteurs de ces actes proviennent de toutes les couches socioprofessionnelles et poursuivent deux mobiles essentiels: pratiques occultes et simples satisfactions de la libido. Enfin, le milieu familial et la rue (notamment la nuit) constituent des facteurs situationnels de risque pour ces personnes victimes d’abus sexuels.
Polymedia Meichtry SA | Chemin de la Caroline 26 | 1213 Petit-Lancy | Genève | T: +41 22 879 88 20 | F: +41 22 879 88 25 | info@polymedia.ch