29 Septembre 2017
Publié dans Revue Internationale de CRIMINOLOGIE et de POLICE Technique et Scientifique 03/2017

Femmes et frotteurisme dans les autobus à Abidjan

par Herman Crizoa, Michel Gbagbo et Massandjé Traore

Résumé
L‘objectif de cette recherche est de comprendre les motivations des agresseurs sexuels en public dans un contexte interculturel. Le modèle sociocognitif de Pahlavan sur la violence est discuté. La méthode d’analyse est qualitative de type phénoménologique et vise à proposer une typologie des modalités de ces formes d’agression sexuelle et des agresseurs. Les résultats amènent à distinguer trois principales modalités d’agression (frotteurisme, frôlements et attouchements), deux types d’agresseurs (d’habitude et d’occasion) et deux facteurs causaux: physiques et situationnels et psychosociaux.

Summary
The aim of this research is to understand the motivations of sex offenders in public in an intercultural context. Pahlavan’s sociocognitive model of violence is discussed. The method of analysis is qualitative of phenomenological type and aims to propose a typology of the modalities of these forms of sexual assault and aggressors. The results lead us to distinguish three main modes of aggression (rubbing, brushing and touching), two types of aggressors (usual and occasional) and two causal factors: physical and situational and psychosocial.


30 Mars 2018

Recourt-on de manière excessive au système pénal en Suisse ?

La présente contribution se propose de poser la question du recours excessif au droit pénal en Suisse en subdivisant le processus pénal en plusieurs phases, allant de l’éventuel recours abusif par le législateur au droit pénal pour tenter de régler des problèmes sociaux aux possibles excès d’une autorité d’exécution des peines qui miserait davantage sur la neutralisation des condamnés que sur leur resocialisation, ceci en passant par les potentiels recours excessif à la mise en accusation et/ou à l’usage de la peine privative de liberté en matière de condamnation.
30 Mars 2018

Création de normes et réponses aux situations-problèmes en autogestion - Enquête ethnographique dans un espace culturel autogéré en Suisse

Cet article questionne la création de normes et la réponse à la transgression dans un espace où chaque membre possède le même pouvoir de décision. Nos pistes de réflexions sont issues d’une enquête de terrain au sein d’un espace culturel autogéré (ECA) en Suisse. Ce lieu, en plus de proposer une offre culturelle alternative, revendique un «vivre autrement» au point d’être parfois considéré comme en marge des normes et valeurs de la société dans laquelle il évolue. Cette enquête constate un cadre normatif flou et fluctuant, et met en évidence que lorsqu’un individu est auteur d’un acte problématique, à défaut de procédures claires, un schéma d’événements réactif se met en place pour y répondre. Celui-ci a pour objectif de définir le degré de problématisation dudit acte et, le cas échéant, de développer une stratégie en réponse. Pour faire face à de tels «actes-problème», le principal outil est la discussion collective caractérisée par une position similaire de chaque membre dans le processus de prise de décisions. Certains enjeux, propres au fonctionnement autogéré, ont été soulevés et concordent avec la littérature portant sur ces espaces. Cependant, cette recherche souligne que ce fonctionnement particulier repose sur des éléments relevant à la fois du développement de politiques publiques et de la justice réparatrice. En particulier, cette contribution discute de la perception de l’«acte-problème» par les membres de l’espace culturel autogéré, lequel se base moins sur son auteur que sur ses conséquences. Enfin, elle réfère aux stratégies développées par la discussion qui privilégient la résolution de problème en se refusant autant que possible à la rétribution.
Polymedia Meichtry SA | Chemin de la Caroline 26 | 1213 Petit-Lancy | Genève | T: +41 22 879 88 20 | F: +41 22 879 88 25 | info@polymedia.ch