29 Septembre 2017
Publié dans Revue Internationale de CRIMINOLOGIE et de POLICE Technique et Scientifique 03/2017

Expansion du marché informel de médicaments au Togo: essai d’analyse du phénomène

par Afèignindou Gnassingbé, Atiyihwè Awesso, Antoine Geissbuhler, Antoine Flahault et Dominique Sprumont

Résumé
L’expansion du marché informel de médicaments reste une préoccupation majeure pour le gouvernement du Togo. Supposé être le véritable vecteur de médicaments de qualité inférieure et falsifiés aux conséquences sanitaires imprévisibles mais potentiellement inquiétantes, cette pratique reste hors contrôle en dépit de la répression qui est engagée. L’objectif de notre étude est d’analyser les mobiles sous-jacents de la persistance de ce marché. Nous avons ainsi réalisé une étude transversale en deux phases dans la région maritime et la commune de Lomé chez les vendeurs et vendeuses de médicaments de rue. La première, qualitative raisonnée à visée descriptive et analytique, avait eu lieu du 15 au 25 février 2016 et la deuxième, quantitative, s’était déroulée du 4 au 11 avril 2016. Pour les enquêtés, les sources d’approvisionnement des médicaments sont internationales et alimentent des marchés formel et informel nationaux qui bien que de nature contradictoire, sont liés par les intérêts surtout financiers. Les raisons humanitaires, la culture de l’automédication, la prétendue efficacité des médicaments qui y sont vendus, leurs coûts abordables, leur rentabilité et leur disponibilité expliquent cet état de fait. La répression et l’application de la loi devraient se renforcer. Cependant, le gouvernement devra s’engager davantage dans la sensibilisation, la formation, la résorption du chômage et la réduction de la pauvreté. Pour la sécurité des patients et des populations en général, une instauration d’une couverture sanitaire, sinon universelle, au moins en priorité en faveur des plus vulnérables et la lutte contre la corruption s’avèrent urgentes dans la lutte contre le marché informel de médicaments.

Summary
The expansion of informal market of medicines remains a major concern for the Government of Togo. Supposed to be the real vector of substandard and falsified medicines with remarkable sanitary consequences, this practice remains out of control despite of his crackdown. The purpose of our study is to understand the underlying motives of the persistence of this informal market. We carried out a cross-sectional study in two phases in the maritime region and the town of Lomé from informal market vendors of medicines. The first descriptive and analytic qualitative study took place from February 15th to 25th 2016 and the second, quantitative study took place from April 4th to 11th 2016. For respondents of the survey, the sources of medicines are international. Those international sources distribute medicines to both legal and illegal national medicines vendors. Financial interests are the main reasons of that contradictory nature of medicines business in Togo. Humanitarian reason, the culture of self-medication, the alleged effectiveness of medicines sold on the informal market, their affordability, cost-effectiveness and availability explain the booming and persistence of that business in Togo. Regulations and law enforcement should be strengthened. However, to implement effective regulations, the government must become more involved in raising awareness, reducing unemployment, and poverty. Furthermore, the government should make available universal healthcare coverage for all populations, at least in priority for the most vulnerable. For the safety of patients and the populations in general, alternative strategies to fight corruption are urgently needed to end the sale of medicines in informal market.


29 Septembre 2017

La datation des encres: Revue des méthodes basées sur l’analyse des solvants

La datation des encres reste un domaine complexe en science forensique, malgré plusieurs décennies de recherche. Ainsi, il existe encore peu de méthodes pour résoudre ce type de question et aucune n’est acceptée unanimement par la communauté scientifique. Les plus prometteuses se basent sur la diminution de la quantité de solvants présents dans les traits d’encre de stylos à bille au cours du temps. Elles utilisent généralement la chromatographie en phase gazeuse couplée à un spectromètre de masse et sont précédées par différents moyens d’extraction allant de l’extraction liquide à la thermodésorption. La première partie de cet article décrit et évalue les méthodes proposées dans la littérature pour la résolution de cas pratiques. Les questions de validation des méthodes analytiques, de connaissances fondamentales sur les paramètres et processus de vieillissement, ainsi que les modèles d’interprétation proposés, sont tout particulièrement discutées dans cette partie. Il en résulte une revue critique de la littérature qui est à la base de l’approche transparente et cyclique proposée dans la deuxième partie de cet article pour le développement de méthodes fiables de datation des encres.
29 Septembre 2017

Interpellations et contrôles policiers conflictuels: Principes tirés de la recherche psychosociale pour la formation des policiers

La situation d’interpellation ou de contrôle effectué par la police met en jeu différents facteurs pouvant générer une escalade conflictuelle. Si le policier n’est pas à même de contrôler l’ensemble des facteurs en jeu, la connaissance de ces facteurs combinée à la maîtrise d’outils de communication et de gestion des émotions augmente significativement les chances que l’interaction puisse se passer sans devoir user de moyens de contrainte.
Tirés de recherches sur le terrain et de théories du domaine de la psychologie sociale, cet article présente les principes enseignés sur le sujet dans les écoles d’aspirants de police en Suisse romande.
L’article débute avec les notions d’attaque identitaire et de réactance psychologique lors de la confrontation à l’autorité. L’explication de ces phénomènes psychosociaux constitue la base théorique qui permet au policier de comprendre l’intérêt d’adopter une attitude déférente et d’éviter d’apparaitre autoritaire. L’importance de la préparation mentale et de la manière d’entrer en contact sont abordées. Comment établir un rapport suffisant pour pouvoir exercer une influence sur la personne? Comment désescalader face à une personne agressive ou/et en colère? Face au refus d’obtempérer, à partir de quand le policier doit-il faire usage de ses moyens de contrainte? Les meilleures techniques de communication devenant difficiles à utiliser sous l’emprise de la colère, l’article termine avec les principales techniques d’autorégulation mentales enseignées aux aspirants de police.
Polymedia Meichtry SA | Chemin de la Caroline 26 | 1213 Petit-Lancy | Genève | T: +41 22 879 88 20 | F: +41 22 879 88 25 | info@polymedia.ch