29 Mars 2017
Publié dans Revue Internationale de CRIMINOLOGIE et de POLICE Technique et Scientifique 01/2017

Les secrets des mafias ouest-africaines de la cocaïne : revue de la littérature

par Olivier Guéniat et Anaïs Gasser

Résumé
Quelle est l’origine du phénomène des requérants d’asile d’Afrique de l’Ouest vendant de la cocaïne dans la rue ? Quelles en sont les causes ? Comment s’organise ce trafic ? Cet article lève le voile sur les secrets d’une organisation criminelle redoutablement efficace. Il propose une revue de la littérature montrant comment l’Afrique de l’Ouest est devenue une plaque tournante du trafic dès le début des années 1960, d’abord de l’héroïne, puis de marijuana et enfin de la cocaïne. Il décrit également les conditions-cadres qui ont permis aux mafias ouest-africaines de se développer et de s’imposer en tant qu’acteurs criminels incontournables du trafic de cocaïne en Europe, de même qu’il présente la structure organisationnelle adoptée par ces mafias.

Summary
Where did the phenomenon of West African asylum seekers selling cocaine in the street spring from ? What are its causes ? How this traffic gets organized ? This article lifts the veil on the secrets of a tremendously efficient criminal network. It offers/suggests a literature review showing how West Africa in the early 60s, became a hub of the traffic initially of heroine, then marijuana and finally cocaine. The article also describes the framework conditions which enabled the West African mafias to develop and establish themselves as untouchable criminal actors of the cocaine traffic in Europe. It also presents and explains the organizational structure adopted by these mafia groups.


29 Juin 2017

L’autodestruction des hommes auteurs d’un homicide conjugal

La majorité des études démontrent que l’autodestruction est fréquente chez les hommes auteurs d’un homicide conjugal (uxoricide). Toutefois, peu de recherches portent sur les enjeux psychosociaux de ces hommes auteurs d’un d’homicide-suicide. Notre étude porte spécifiquement sur les homicides conjugaux masculins suivis de comportements
autodestructeurs commis entre 2007 et 2012 au Québec. Au total, 37 cas d’homicides conjugaux masculins (dont 31 avec suicide et 6 avec tentative de suicide) ont été analysés à l’aide d’une Grille d’Analyse Multidimensionnelle de l’Homicide Conjugal. La rupture amoureuse apparaît comme un élément important de compréhension de l’uxoricidesuicide. La présence de détresse psychologique et de troubles de la personnalité constituent aussi des caractéristiques à prendre en considération afin de mieux comprendre et prévenir l’uxoricide-suicide.
29 Juin 2017

La vente de faux documents d’identité sur Internet

Quel est le rôle d’Internet en matière de promotion et de vente des faux documents d’identité? Des recherches ponctuelles et des sources journalistiques font état d’une offre en ligne substantielle. Pourtant, les études scientifiques manquent et l’étendue du commerce sur Internet de documents frauduleux reste une question débattue parmi les spécialistes. Certains la jugent probablement importante et en augmentation constante, là où d’autres l’estiment marginale et cantonnée à certains types de clientèle comme les mineurs. Cette étude exploratoire recense les différents moyens de diffusion exploités sur Internet. Les commerçants tirent profit tant de plateformes mutualisées (vidéos publicitaires, annonces sur blogs et forums, ainsi que des cryptomarchés) que des sites dédiés (à la vente ou à la promotion). Les moyens exploités par les marchands tout au long du processus de vente sont explorés: des stratégies de neutralisation mises en avant par les vendeurs pour encourager les acheteurs, jusqu’aux risques de vols d’identités et d’escroqueries, en passant par les modalités de contact et de paiement. Finalement, l’analyse du marché réalisée informe quant à trois questions principales. Quels types de documents? Quels types de faux? Enfin, combien cela coûte-t-il?
Polymedia Meichtry SA | Chemin de la Caroline 26 | 1213 Petit-Lancy | Genève | T: +41 22 879 88 20 | F: +41 22 879 88 25 | info@polymedia.ch