29 Mars 2017
Publié dans Revue Internationale de CRIMINOLOGIE et de POLICE Technique et Scientifique 01/2017

Les secrets des mafias ouest-africaines de la cocaïne : revue de la littérature

par Olivier Guéniat et Anaïs Gasser

Résumé
Quelle est l’origine du phénomène des requérants d’asile d’Afrique de l’Ouest vendant de la cocaïne dans la rue ? Quelles en sont les causes ? Comment s’organise ce trafic ? Cet article lève le voile sur les secrets d’une organisation criminelle redoutablement efficace. Il propose une revue de la littérature montrant comment l’Afrique de l’Ouest est devenue une plaque tournante du trafic dès le début des années 1960, d’abord de l’héroïne, puis de marijuana et enfin de la cocaïne. Il décrit également les conditions-cadres qui ont permis aux mafias ouest-africaines de se développer et de s’imposer en tant qu’acteurs criminels incontournables du trafic de cocaïne en Europe, de même qu’il présente la structure organisationnelle adoptée par ces mafias.

Summary
Where did the phenomenon of West African asylum seekers selling cocaine in the street spring from ? What are its causes ? How this traffic gets organized ? This article lifts the veil on the secrets of a tremendously efficient criminal network. It offers/suggests a literature review showing how West Africa in the early 60s, became a hub of the traffic initially of heroine, then marijuana and finally cocaine. The article also describes the framework conditions which enabled the West African mafias to develop and establish themselves as untouchable criminal actors of the cocaine traffic in Europe. It also presents and explains the organizational structure adopted by these mafia groups.


14 Décembre 2017

La mort des réseaux terroristes: l’exemple de la Fraction armée rouge

Pourquoi et comment les réseaux terroristes meurent-ils? Nous répondrons à cette question par l’exemple de la Fraction armée rouge. L’histoire est racontée en trois épisodes. Durant le premier, entre 1968 à 1972, l’équipe Baader-Meinhof attaque, ce qui provoque un développement du contre-terrorisme et l’arrestation des principales figures du mouvement. Deuxième étape, de 1973 à 1979, une nouvelle équipe de terroristes prend la relève, commet plusieurs assassinats cependant qu’en prison, les terroristes de la première génération meurent: tués ou assassinés. Troisième étape, entre 1980 à 1993, dix assassinats sont dénombrés et puis, progressivement, les terroristes s’essoufflent et abandonnent le combat.
Nous montrons ensuite que le terrorisme et l’antiterrorisme sont emportés par des mouvements cycliques au cours desquels se succèdent des périodes d’opérations terroristes violentes qui obligent les services de police et de renseignement à réagir et à devenir efficaces. Ensuite, durant de nombreuses années aucun attentat ne sera signalé. Ce qui conduira l’antiterrorisme à s’assoupir.
14 Décembre 2017

Peines prononcées par les juges suisses selon l’origine et le domicile des condamnés

Dans la présente étude, des peines prononcées par des juges ont été récoltées par la méthode de cas simulés. L’origine et le domicile de l’auteur ont été variés dans quatre cas simulés qui sont: un excès de vitesse, un cambriolage, un viol et un cas où un banquier vole son employeur. De plus, des origines et domiciles lointains et proches ont été distingués. 246 réponses de juges suisses ont été récoltées. Les durées des peines prononcées globalement à l’encontre des Suisses et des étrangers ne révèlent pas de différence significative. Toutefois dans un des cas, celui du conducteur, des traitements différenciés selon l’origine de l’auteur sont observés; c’est ainsi que les étrangers écopent de peines plus élevées que les Suisses. En conclusion, les juges suisses ne sont pas influencés par ces facteurs d’origine et de domicile.
Polymedia Meichtry SA | Chemin de la Caroline 26 | 1213 Petit-Lancy | Genève | T: +41 22 879 88 20 | F: +41 22 879 88 25 | info@polymedia.ch