12 Octobre 2018  |  Édito
Publié dans Oberflächen POLYSURFACES 03/2018

Édito (3/2018)

Des produits électriques comportant des défauts
La surveillance du marché par l’ESTI a lieu dans toute la Suisse conformément à l’ordonnance sur les matériels électriques à basse tension (OMBT). L’an dernier, 1555 produits ont été contrôlés à l’occasion de visites effectuées chez les grands distributeurs, sur des marchés spécialisés, chez des fabricants et dans des salons, ainsi que dans le cadre de contrôles sur des sites Internet et dans la presse écrite. Des contrôles ont aussi été réalisés à la suite d’informations fournies par des consommateurs, des concurrents ou des professionnels du domaine électrique. À cette occasion, 217 produits présentant des défauts ont été répertoriés, représentant 14 % de tous les matériels électriques contrôlés. Dans 117 cas, il s’agissait de défauts concernant la sécurité.
S’il existe un danger pour l’utilisateur, l’ESTI peut interdire la commercialisation d’un produit. Ainsi, 108 interdictions de vente ont dû être prononcées. Cela concernait des appareils électroménagers portables, des fiches, adaptateurs, programmateurs, batteries et chargeurs d’ordinateurs portables et de smartphones, ainsi que divers autres produits comportant des fiches non conformes.
La prudence est toujours de mise lors d’achats en ligne d’appareils électriques particulièrement économiques, provenant d’Extrême-Orient. Il s’agit souvent d’imitations qui peuvent être dangereuses suite à une utilisation prolongée, en raison de leurs composants électriques de mauvaise qualité et de leur construction rudimentaire.
Dans 23 cas, les fabricants et les commerces ont eux-mêmes retiré du marché les produits concernés, en collaboration avec l’ESTI et conformément à la loi fédérale sur la sécurité des produits (LSPro). Dans 16 cas, des rappels et informations concernant la sécurité ont été diffusés sur le site Internet du Bureau fédéral de la consommation BFC.
L’ESTI recommande, lorsqu’on achète un appareil électrique, de s’adresser à un commerçant ayant un service client compétent et joignable en Suisse. Il est également conseillé de vérifier qu’il existe un mode d’emploi pertinent et, le cas échéant, un label de contrôle apposé sur le produit. Le symbole de sécurité de l’ESTI est, par exemple, un label de contrôle reconnu en Suisse.
 
Aldo Tormen
Rédacteur en chef


Polymedia Meichtry SA | Chemin de la Caroline 26 | 1213 Petit-Lancy | Genève | T: +41 22 879 88 20 | F: +41 22 879 88 25 | info@polymedia.ch