12 Septembre 2017  |  Ă‰dito
Publié dans Oberflächen POLYSURFACES 03/2017

Édito (3/2017)

La Suisse est championne du monde de l’innovation
Pour la plupart des entreprises, ainsi que pour toutes les branches, les innovations représentent la clé de la compétitivité et de la croissance. Un système performant d’innovations permet aux entreprises d’êtres novatrices afin d’assurer les emplois et de générer la prospérité. Toutefois, en tant que fournisseur de prestations et de biens novateurs, les entreprises sont en perpétuelle concurrence. Ce qui s’applique aussi, en un sens plus large, au système d’innovation lui-même. Et là, il importe qu’aussi bien les entreprises, que les associations et la politique puissent cerner la course mondiale à l’innovation. C’est seulement alors qu’elles peuvent prendre les mesures nécessaires pour assurer ou améliorer chaque situation. Pour ce faire, il est indispensable de procéder à une analyse différenciée et à une comparaison internationale.
C’est également l’objectif de l’indicateur d’innovation qui, chaque année, examine dans quelle mesure 35 pays du monde sont orientés vers les innovations et ont des capacités innovantes. Il est élaboré par l’Institut Frauenhofer de recherches sur les systèmes et les innovations (ISI) et le Centre pour la recherche économique européenne (ZEW). Cet indicateur prend en compte aussi bien les investissements relatifs au système d’innovation, que les résultats axés sur les activités innovantes. 
Au vu de l’indicateur d’innovation 2017, la Suisse affiche la meilleure performance car elle figure, dans les cinq domaines – l’économie, les sciences, la formation, l’État et la société –, parmi les quatre pays en tête du classement. Suivent ensuite Singapour, la Belgique et l’Allemagne. Notre pays figure en tête du classement de cet indicateur depuis quelques années déjà. 
La Suisse est le seul pays qui atteigne des valeurs très élevées dans les cinq domaines. En économie, elle figure à la première place, à la seconde dans le domaine de la formation, au troisième rang dans les secteurs des sciences et de la société. En comparaison internationale, les activités de l’État axées sur l’innovation sont également très bien notées. Selon le rapport, cela est dû à l’enseignement très bien doté, financé principalement par l’État, ainsi qu’aux importants investissements publics dans la recherche scientifique fondamentale qui alimente ce domaine de l’indicateur.
 
Aldo Tormen
Rédacteur en chef
 


Polymedia Meichtry SA | Chemin de la Caroline 26 | 1213 Petit-Lancy | Genève | T: +41 22 879 88 20 | F: +41 22 879 88 25 | info@polymedia.ch