26 Juin 2018  |  Entretien d'installations
Publié dans Oberflächen POLYSURFACES 01/2018

Entretien planifié des installations pour produire sans interruption

Martin Kauer

Tout traitement de surface dépend d’installations fiables, sur lesquelles l’utilisateur peut pleinement compter. Afin de les optimiser, ERNE surface SA conseille de contrôler régulièrement leurs différents composants. Ces principaux éléments sont abordés dans un article en deux parties.

Die gesamte Oberflächenbehandlung steht und fällt mit einer zuverlässig funktionierenden Anlage, auf die sich der Anwender zu 100% verlassen kann. Um bezüglich Anlagentechnik das Optimum zu erreichen, empfiehlt ERNE surface AG die regelmässige Kontrolle der verschiedenen Anlagenkomponenten. In einem zweiteiligen Beitrag wird auf die wichtigsten Komponenten eingegangen.

La première partie de l’article traite de l’équipement technique à l’intérieur du bain: thermoplongeurs, anodes et pompes. La deuxième partie, qui sera publiée dans le prochain numéro OP 2/2018, abordera la technique à l‘extérieur des installations: contacts de haute intensité, systèmes d’aspiration et palans.
 
Thermoplongeur sécurisé «Rotkappe» avec système anti-incendie ABS. (Illustrations: ERNE surface SA)
 
 
Des thermoplongeurs défectueux sont synonymes de risque accru d’incendie
Quel utilisateur n’a jamais connu ça ? L’électrolyte dispose de plusieurs thermoplongeurs, mais certains ne fonctionnent pas. Quatre des six thermoplongeurs trempent inutilement dans l’électrolyte. La température finale n’est pas atteinte et le résultat du revêtement n’est pas satisfaisant.
 
Les encrassements sont sources de risques d’incendie
Certains thermoplongeurs s’entartrent au contact du liquide. Cet encrassement a pour conséquence que le thermoplongeur s’échauffe très fortement, car la chaleur ne peut pas être transférée correctement au liquide. Ainsi, les résistances de chauffage du thermoplongeur fondent.
Le risque d’incendie concerne également les prises de courant et les raccords électriques. Il convient de veiller à ce que l’ensemble des câbles ne soient pas endommagés et que les prises et connecteurs soient constamment propres et en bon état. Sinon, des résistances de passage peuvent survenir aux contacts, qui deviennent très chauds et font fondre la combinaison prise/connecteur. Alors, les contacts se desserrent, ce qui peut entraîner un risque d’incendie supplémentaire. Il s’agit d’une des causes d’incendie les plus fréquentes dans les procédés de galvanisation.
 
Les sondes de niveau doivent pouvoir bouger librement
Les vérifications ne s’arrêtent pas là: les sondes de niveau doivent également faire l’objet d’un contrôle régulier, car elles doivent garantir que le niveau du bain se situe toujours au-dessus de l’anneau de repérage du thermoplongeur. Sinon, le thermoplongeur peut être endommagé par la surchauffe. Le risque d’incendie augmente fortement en cas de défaut de surveillance du niveau, car le thermoplongeur en surchauffe peut également mettre le feu au plastique de la cuve.
Les corps flottants des flotteurs de niveau magnétiques doivent pouvoir bouger librement. Les détecteurs de niveau à électrodes doivent posséder une isolation intacte au niveau des tiges et aucun encrassement ni dépôt ne doit s’être formé entre les tiges conductrices. Sinon, la sonde ne peut pas mesurer correctement le niveau et ne se coupe pas en cas de niveau trop bas du bain.
 
Système anti-incendie interne recommandé
Pour réduire le risque d’incendie, nous proposons des thermoplongeurs équipés d’un système anti-incendie interne. Si le thermostat ou la commande devait connaître une panne, le plongeur se couperait dès l’apparition d’une surchauffe. Le système peut être redémarré une fois le problème résolu (reset). Le redémarrage du thermoplongeur est impossible sans intervention préalable.
Nous proposons également des commandes de bain dotées d’une double sécurité. Elles disposent d’un régulateur pour fixer la température de fonctionnement et d’un détecteur thermostatique qui coupe le système en cas de dépassement de la température au niveau du fluide. Le contrôle de niveau est également double. En interne également, les thermoplongeurs sont contrôlés par des contacteurs commandés séparément et par des contacteurs raccordés en série.
 
Sacs d’anodes adaptées aux anodes.
 
 
Des anodes en parfait état sont la garantie d’une répartition homogène des couches
À chaque acquisition de nouveaux matériaux anodiques, les anodes sont généralement vissées, suspendues ou, dans le cas de paniers, réapprovisionnées, puis souvent négligées. Il est pourtant recommandé de contrôler les contacts sur lesquels les anodes sont vissées ou suspendues, ainsi que les câbles et raccordements aux redresseurs, sinon la répartition des couches, la concentration en métal dans l’électrolyte, ainsi que l’action des brillanteurs et agents mouillants seraient altérées. Les points de contact défectueux peuvent provoquer des résistances de passage et, par conséquence, induire un fort échauffement qui, dans le pire des cas, peut déclencher un incendie.
 
Une consommation critique des anodes
Lors de l’utilisation de l’électrolyte, ce sont surtout les anodes actives qui sont consommées. Comme les anodes sont souvent recouvertes d’une enveloppe et utilisées en dessous du niveau du bain, la consommation du matériel anodique ne se remarque pas toujours. C’est seulement lorsque le courant de travail ne peut plus être atteint ou que la répartition des couches est perturbée que la question se pose: que se passe-t-il?
Les anodes inactives s’usent également. La détection de la panne est souvent encore plus tardive, car la durée de service peut s’étendre de un à cinq ans. La nature des pannes est identique à celle des anodes actives.
 
Les sacs pour anodes propres font des miracles
Les sacs pour anodes peuvent aussi être la source de pannes. Ils retiennent les dépôts générés par les constituants insolubles des anodes. Ainsi, les pores des sacs s’obstruent avec le temps, ce qui engendre des problèmes similaires aux anodes usées.
Notre conseil: l’opérateur retrousse le sac à anode à l’envers et le lave une fois par mois dans un lave-linge standard réservé à cet usage. Naturellement, cette machine à laver doit être raccordée à la station d’épuration des eaux usées.
Nous proposons tous les types d’anodes utilisées en galvanoplastie. Leur forme peut être adaptée en fonction de vos utilisations spécifiques. Nous fournissons également des sacs d’anodes parfaitement adaptés.
 
Appareil de filtration avec pompe centrifuge à accouplement magnétique (un disjoncteur de protection électrique et/ou thermique pour le moteur disponible).
 
 
Seuls les pompes et dispositifs de filtrage entretenus ont une performance maximale
Il convient de contrôler l’étanchéité des pompes et dispositifs de filtrage à intervalles réguliers. De nombreux électrolytes utilisés en galvanoplastie ont une très forte concentration en sels. Ces sels peuvent cristalliser au niveau des joints d’étanchéité de l’arbre et provoquer des fuites. En cas de fuite, l’électrolyte s’échappe, ce qui engendre des brûlures chimiques et des dommages dus à la corrosion. D’autre part, l’air peut être aspiré par la pompe et provoquer une formation inattendue de mousse ou de pores lors de la déposition. C’est pourquoi nous utilisons de préférence des pompes à entraînement magnétique.
 
Protéger les pompes des grosses impuretés, mais aussi de la marche à vide
Souvent, les petites pièces ou morceaux d’anode sont aspirés par la pompe et restent accrochés dans la turbine. Cela provoque un déséquilibre qui génère une usure importante du palier de pompe, en particulier des roulements en céramique, ce qui peut provoquer une panne complète de la pompe. Lors d’un important rétrécissement de section dans la zone d’aspiration de la pompe, les roulements en céramique ou la bague d’étanchéité deviennent secs et chauds lors du fonctionnement. La marche à vide endommage très rapidement le palier. Il faut généralement éviter de faire fonctionner sans fluide les pompes habituellement utilisées en galvanoplastie; une courte période de fonctionnement sans fluide peut déjà provoquer des dommages sur les roulements en céramique.
Notre conseil : pour protéger la pompe des obstructions, on peut, par exemple, installer à l’entrée de la pompe, une simple grille en titane, en plastique ou en inox. Ainsi, les morceaux d’anode, les petites pièces, restes de sac ou équivalents n’entrent pas dans l’appareil où ils pourraient endommager les turbines et provoquer un déséquilibre de la pompe.
 
Protection au moyen d’un disjoncteur
Comme en général la consommation de courant des pompes/dispositifs de filtration n’est pas contrôlée en cours de fonctionnement, nous vous recommandons, pour des raisons de sécurité, d’installer un disjoncteur. Nous proposons entre autres des pompes équipées d’un interrupteur thermostatique. Les moteurs, ne serait-ce que sur des petites pompes, deviennent extrêmement chauds en cas de blocage. Cette température suffit à faire fondre le plastique ou, dans des cas extrêmes, à déclencher un incendie.
 
Ne pas forcer sur les joints
Un point rapide concernant les dispositifs de filtration: les joints des dispositifs de filtration, en particulier les couvercles et fermetures des filtres à proprement parler, devraient être constamment exempts de résidus salins ou d’autres impuretés. Dans la plupart des cas, il suffit de resserrer ces fermetures manuellement. En cas d’utilisation d’une pince multiprises, le filetage est abîmé et le corps de la pompe perd de son étanchéité. Malheureusement, on préfère souvent forcer sur le joint pour obtenir l’étanchéité totale.
 
ERNE surface AG
Dr Martin Kauer
Industriestrasse 24
8108 Dällikon ZH
Tél. 043 411 74 74
Fax 043 411 74 75
verkauf@erneag.ch
 
ERNE surface SA
Marcel Mottet
Route de la Plaine 63
1580 Avenches VD
Tél. 026 675 31 31
Fax 026 675 14 72


24 Avril 2018  |  Entretien d'installations

Vorausschauender Anlagenunterhalt für Produktion ohne Unterbruch

Tout traitement de surface dépend d’installations fiables, sur lesquelles l’utilisateur peut pleinement compter. Afin de les optimiser, ERNE surface SA conseille de contrôler régulièrement leurs différents composants. Ces principaux éléments sont abordés dans un article en deux parties.
21 Novembre 2017  |  Entretien d'installations

Vorausschauender Anlagenunterhalt für Produktion ohne Unterbruch

Tout traitement de surface dépend d’installations fiables, sur lesquelles l’utilisateur peut pleinement compter. Afin de les optimiser, ERNE surface SA conseille de contrôler régulièrement leurs différents composants. Ces principaux éléments sont abordés dans un article en deux parties.
Polymedia Meichtry SA | Chemin de la Caroline 26 | 1213 Petit-Lancy | Genève | T: +41 22 879 88 20 | F: +41 22 879 88 25 | info@polymedia.ch