19 Octobre 2016  |  Sécurité
Publié dans Hotel Security Worldwide 08/1991

Le marché des congrès et séminaires

Au cours de l'année dernière nombreuses furent les études et las sondages effectués dans le domaine des congrès et séminaires. Plusieurs de nos confrères étrangers ont poussé la comparaison pour connaître et les centres européens de congrès les plus Importants, et la taille moyenne des conventions ainsi que le nombre de congrès et séminaires organisés chaque année.

Il devient évident que la chute du Mur de Berlin et le retour à la démocratie des pays de l'Est vont modifier les paramètres obtenus. L'offre de ces pays était jusqu'ici que très rarement calculée sur une rentabilité réelle, l'état en étant le maître d'oeuvre. Celle-ci changera obligatoirement avec le retour à une économie de marché libérale et prenant en compte un urgent besoin de devises et un sens du profit qui va s'aiguisant.
Les centres de Londres et de Paris sont pratiquement toujours classés hors concours. Ils présentent aux yeux des organismes ayant mené ces enquêtes les deux pôles européens les plus grands générateurs et réceptifs de congrès avec des capacités d'accueil supérieures à 70.000 sièges de congressistes disposés en formation de théâtre.
En Grande-Bretagne, les infrastructures sont essentiellement implantées à Londres et dans quelques villes comme Bornemouth, Glasgow ou encore Birmingham.
En Allemagne, la majorité des centres de congrès se trouvent intégrés dans des parcs d'expositions répartis à Berlin, Francfort, Hambourg, Cologne. D'autres villes comme Hanovre, Karlsruhe et Munich possèdent des centres indépendants.
 
Tableau de quelques centres de congrès européens
 
 
L’hôtelier toujours gagnant
Il faut encore noter que la taille moyenne de la majorité des centres de congrès se situe entre 350 et 800 places tandis que certaines capacités hôtelières vont parfois jusqu'à 1000 personnes voire davantage en cumulant les différentes salles disponibles. Ces unités hôtelières sont pratiquement toujours membres d'une chaîne et elles appartiennent toutes à des centrales de réservations internationales.
Relevons aussi que la durée des congrès est toujours plus longue pour une association que pour une entreprise. Cela va ainsi de 3 à 5 jours pour un congrès et de 2 à 3jours pour un séminaire ou une convention. Cette durée est souvent réduite lorsque toute la manifestation se déroule dans un hôtel.
La répartition des sièges dans les deux cas d'espèce correspond approximativement à 65% pour les centres de congrès contre 35% pour les hôtels. Ces derniers manifestent une très nette préférence pour les demandeurs de salles qui génèrent également l'hébergement et les repas. Quelque soit le site choisi pour le congrès l'hôtelier sort gagnant car il récupère  toujours une grande partie de la clientèle d'un centre de congrès.
Contrairement à ce que l'on pourrait généralement admettre la démarche provient généralement des associations ou des entreprises ou encore des corporations professionnelles directement et non pas des organisateurs professionnels des congrès (OPC) que l'on approche pour des manifestations de très grande envergure et lorsque le congrès prévoit des visites et voyages d'étude post congrès.
A titre d'exemple on peut citer le fait que Paris reçoit annuellement plus de 2000 congrès et manifestations. Le Palais des Congrès en a reçu jusqu'à 650 regroupant quelque 700.000 participants en une seule année tandis que le CNIT battait ce chiffre record en accueillant 900 manifestations mais avec seulement 100.000 participants. Pour le premier cela représente quelque 325 participants sur une moyenne acceptée de 200 jours ouvrables.
De tels chiffres laissent songeur quant aux détails d'organisation qu'il faut maîtriser et aux mesures de sécurité qu'il faut programmer et contrôler de manière quasi permanente.
 
ECOPRESS/BF


Polymedia Meichtry SA | Chemin de la Caroline 26 | 1213 Petit-Lancy | Genève | T: +41 22 879 88 20 | F: +41 22 879 88 25 | info@polymedia.ch