19 Octobre 2016  |  Incendie
Publié dans Hotel Security Worldwide 06/1989

Protection incendie dans les hôtels

par Hansuli Kuhn*

En Suisse, on enregistre un incendie par jour clans I’hôtellerie et la restauration. Heureusement, les conséquences sont souvent peu graves. Des mesures dans les trois domaines suivants permettent d’améliorer la sécurité dans les hôtels: protection incendie au niveau de la construction, mesures dans le cadre de l’exploitation, prévention (comportement des clients et du personnel). L'action conjuguée de ces trois domaines est capitale.

Cause d’incendie
Les incendies d'hôtels ont des causes très diverses. Plus de la moitié sont dus la négligence. Des imprudences commises par des fumeurs sont à leur origine clans pas moins de 40 % des cas. L'utilisation inadéquate d'appareils électriques (plaques de cuisson, appareils de chauffage, sèche-cheveux, etc.) et de flammes nues (bougies, réchauds, gaz, etc.) est aussi la cause de nombreux incendies. Les défauts techniques et les incendies criminels représentent une part de respectivement 20 % et 15 %.

Protection incendie au niveau de la construction
Des mesures au niveau de la construction doivent permettre de concevoir des bâtiments offrant le plus de sécurité possible, compte tenu des aspects économiques. La protection des personnes est prioritaire, celle des biens matériels ne venant qu'en second lieu. En tant qu'organisation faîtière des assurances immobilières cantonales et centre de coordination suisse pour la protection incendie au niveau de la construction, l’Association des établissements cantonaux d'assurance incendie (AEAI), Berne édite des prescriptions modèles qui sont déclarées obligatoires dans la plupart des cantons. Les prescriptions concernant les hôtels datent de 1980 et contiennent les parties suivantes:
  • Exigences relatives à la construction: dans ce chapitre sont surtout formulées les exigences concernant le système porteur, le compartimentage coupe-feu, les voles d’évacuation et la conception des locaux techniques.
  • Installations techniques d'exploitation: ce chapitre traite des installations électriques, des installations de chauffage et de ventilation, ainsi que des ascenseurs.
  • Dispositions techniques de protection contre l’incendie: ici sont traités les dispositifs d'extinction, les installations de détection d'incendie et les interventions de sapeurs-pompiers.
  • Prescriptions d'exploitation: cette partie contient les exigences concernant le personnel de l’exploitation (voir aussi mesures dans le cadre de I‘exploitation).
 
Incendie d'hôtel: six personnes ont perdu la vie dans ce local.
 
 
Pour les nouvelles constructions, la protection incendie ne pose généralement pas de gros problèmes, à condition que cet aspect-là soit pris en considération déjà pendant la phase de planification.
En revanche, dans le cas d’hôtels de construction plus ancienne, des difficultés surgissent souvent lorsqu’il s'agit, après coup, de satisfaire aux exigences de la protection incendie à des frais acceptables. Certaines exigences minimales pour la protection des personnes doivent toutefois être imposées. L'alarme rapide des clients et des sapeurs-pompiers en cas d’incendie doit être assurée en tout temps et I'hôtel doit disposer de voles d’évacuation, ce qui signifie que les cages d'escalier constituent des compartiments coupe-feu et qu'il est possible d'utiliser deux voles d’évacuation indépendantes rune de I'autre. L’expérience a montré que ces mesures contribuent déjà pour une large part à la sécurité dans les hôtels. Selon la situation, le type de construction, la grandeur et la hauteur de l’hôtel, il faut toutefois encore exiger d'autres compartiments coupe-feu et des mesures complémentaires.

Mesures clans le cadre de I'exploitation
Les mesures dans le cadre de l’exploitation visent une formation adéquate du personnel hôtelier. Cette tâche incombe à la direction de l’établissement, il ne s'agit pas seulement d'instruire le personnel, mais encore de le motiver pour la protection incendie. En raison de la rotation assez rapide du personnel et de la présence de nombreux collaborateurs étrangers, cette mission est très exigeante, tout en venant s'ajouter aux nombreuse,, autres tâches. Dans tout l’établissement d'une certaine importance, il faut désigner, parmi les membres de la direction, un chargé de sécurité (et son remplaçant) qui assument la responsabilité au niveau des prescriptions d'exploitation:
  • Voies d’évacuation utilisables en tout temps.
  • Préparatifs en vue d'un incendie éventuel (plan applicable en cas d'incendie).
  • Instruction périodique du personnel sur le comportement en cas d'incendie, sur I'utilisation des moyens d'extinction disponibles et sur la prévention des incendies.
  • Organisation et surveillance des travaux de maintenance et d’entretien des installations techniques d'exploitation et des installations de protection incendie.
  • Evacuation adéquate des déchets (cendriers notamment).

Le personnel joue un rôle déterminant dans la sécurité de l’établissement et, en cas d'incendie, il représente un intermédiaire important pour les sapeurs-pompiers.
Un film vidéo destiné la formation du personnel hôtelier est en cours de tournage en Suisse. II est prévu de la compléter par une documentation. Ce film sera probablement distribué dès le début de 1990 en version française, allemande et italienne à un prix avantageux (Centre d'information pour la prévention des incendies, case postale, CH-3001 Berne).

Prévention des incendies
La prévention des incendies a pour but d’éviter un comportement inadéquat de la part des employés et des clients. Pour prévenir les incendies, il faut informer et motiver. A cet effet, la direction de l’établissement doit intervenir directement auprès du personnel; en revanche, elle ne peut exercer qu'une influence limitée sur les clients. II est néanmoins possible de mettre ces derniers au courant des dangers d’incendie en affichant des informations et consignes dans les chambres.
La prévention des incendies clans le cadre de l’exploitation comprend les mesures suivantes:
  • Ordre en général: le respect de l’ordre permet, dans certains cas, d’empêcher le développement d'un incendie.
  • Evacuation des déchets: les sacs ~ ordures et les autres déchets doivent être entreposés dans des containers installés dans des locaux séparés. Les matières facilement combustibles telles que les produits de nettoyage et les chiffons doivent être conservées à part. Les cendres et les mégots doivent aussi être l’objet d'une attention particulière.
  • Décorations: il faut utiliser uniquement des matériaux difficilement combustibles ou munis d'une imprégnation anti-feu, même lors de fêtes ou d'occasions particulières. II importe d’éviter les matières synthétiques, car elles développent une forte fumée en se consumant et peuvent dégager des gaz toxiques.
  • Cuisine: les filtres et canaux d’évacuation d'air doivent être nettoyés périodiquement. Les appareils à gaz et les appareils électriques pour ta cuisson doivent être contrôlés régulièrement.
  • Flammes nues: il faut constamment surveiller les bougies et les réchauds, afin d’empêcher qu'un incendie ne se propage sans qu'on s'en aperçoive.
  • Installations: les installations de chauffage et de ventilation, ainsi que les installations électriques et sanitaires, doivent être bien entretenues. Les réparations doivent être effectuées uniquement par des spécialistes.
 
Les rénovations impliquent des dangers d'incendie particuliers.
 

Conclusions
Pour conserver son renom, l’hôtellerie suisse doit aussi veiller à un niveau de sécurité incendie élevé. La sécurité absolue n'existe pas; l’expérience nous montre toutefois qu'un concept optimal de protection incendie - au niveau de la construction et de l’exploitation - contribue beaucoup à la protection des personnes dans les hôtels. Seule une collaboration constructive de la part de la direction de l’établissement, de l’autorité de police du feu et des sapeurs-pompiers, où toutes les parties concernées font preuve de compréhension, permet d'aboutir à des bonnes solutions. Le client doit aussi être impliqué dans ce processus et contribuer sa propre sécurité.
 

* Ing. EPF et lic. en sciences économiques, secrétaire de l’Association des établissements cantonaux d'assurance incendie (AEAI) à Berne.
 


Polymedia Meichtry SA | Chemin de la Caroline 26 | 1213 Petit-Lancy | Genève | T: +41 22 879 88 20 | F: +41 22 879 88 25 | info@polymedia.ch