19 Octobre 2016  |  Sécurité
Publié dans Hotel Security Worldwide 04/1988

La sécurité dans les complexes hôteliers - La sécurité en cas de panne des réseaux

par H.J. Stämpfli, Architecte EPFZ/SIA à Genève

La sécurité dans les complexes hôteliers est le titre général d'une série d'articles qui traitent en détail les diverses facettes de l'ensemble des problèmes liés à la sécurité dans les hôtels. Vous avez déjà pu lire dans HSWM les articles suivants: Introduction (1/87); La sécurité et la prévention incendie (2/87); La sécurité contre l'agression, le vol et l'effraction (3/87). Le présent article traite de la sécurité en cas de panne des réseaux.

L'exploitation de chaque complexe hôtelier nécessite la consommation d'énergies de tout genre, qui nous sont généralement fournies par des réseaux gérés par des services industriels. En cas d'interruption ou de pannes de ces réseaux, les activités dans l'hôtel doivent continuer et des installations de secours sont alors nécessaires pour assurer la continuité des activités.
On distingue les réseaux suivants, auxquels les complexes hôteliers doivent être raccordés:
 
a) Electricité
  • cette énergie nous assure l'éclairage des locaux; - elle sert également de force pour produire l'eau chaude, le chauffage et l'eau glacée destinée à la climatisation;
  • elle active en force des machines, telles qu'ascenseurs, machines à laver, appareils électroménagers des cuisines.
En cas de panne ou d'interruption de cette source d'énergie, H est Impossible de continuer à exploiter un hôtel, si l'on ne fait pas appel à des systèmes de secours.
 
b) Eau
Ce liquide bien précieux nous est nécessaire pour:
  • boire;
  • le «nettoyage» de notre corps (salles de bains); de nos habits (buanderie); de la nourriture (cuisine);
  • chauffer et refroidir le bâtiment;
  • combattre les incendies.
Une absence de l'alimentation en eau, même pendant une courte période, rend la vie dans un hôtel Impossible.
 
c) Egouts
Les réseaux d'égouts servent à l'évacuation:
  • des eaux usées en provenance des INC, salles de bains, cuisines, buanderies;
  • des eaux de pluie en provenance des écoulements des toitures, fonte des neiges, etc.
Une panne de ces réseaux peut provoquer de fortes inondations, intoxications, épidémies.
 
d) Gaz
Le gaz est une source d'énergie, qui peut remplacer dans certains cas spécifiques l'électricité. Le gaz est surtout utilisé pour la cuisson et la production de vapeur pour les buanderies. Cette énergie naturelle peut également être utilisée pour:
  • la production d'eau chaude;
  • le chauffage.
Une absence de cette énergie constitue une moindre nuisance pour l'exploitation d'un hôtel.
 
e) Téléréseaux:
Les téléréseaux comprennent des moyens de télécommunications de courants faibles, tels que:
  • le téléphone;
  • la TV par câble.
Une rupture de ces installations influence directement le confort de télécommunication auquel nous nous sommes habitués dans la vie quotidienne.
 
Les causes de pannes de réseaux
 
a) Electricité
Les pannes d'électricité sont provoquées par des courts-circuits sur des installations ou des réseaux d'alimentations. Les causes peuvent être des cas de force majeur, intempéries tels que:
  • orages;
  • foudre;
  • inondation;
  • tremblements de terre;
  • incendies;
ou des défauts sur des appareils ou des moteurs provoquant des courts-circuits (transformateurs); des travaux de réfection de routes entraînant accidentellement des ruptures de câbles, ou encore des malveillances.
En général, l'électricité est amenée par câble des Services Industriels en haute tension de 18 KV à une station de transformateurs où elle est transformée en courant normal de 220 V/360 V, prête à être distribuée dans le complexe.
Une sécurité consiste à alimenter l'hôtel par une boucle, assurant une alimentation par deux câbles du réseau.. A l’intérieur de l’hôtel, certains circuits, tel l'éclairage de secours doivent être dédoublés et mis sous tubes spéciaux en acier pour assurer la sécurité contre le feu.
 
b) Eau
Les pannes d'alimentation en eau peuvent être résumées comme suit:
  • rupture de conduites soit du réseau d'alimentation générale ou des réseaux de distribution intérieurs;
  • intoxication de l'eau potable par des bactéries, produits chimiques ou autres.
 
Une rupture du réseau d'eau peut amener des inondations pouvant provoquer par la suite des pannes ou surcharges sur d'autres réseaux (électricité, égouts).
 
c) Egouts
Les pannes dans les égouts sont généralement provoquées par les faits suivants :
  • canalisations bouchées;
  • surcharge sur le réseau par fortes pluies;
  • ruptures de conduites suite aux travaux, intempéries, etc.
Par la construction de systèmes séparatifs des écoulements (eaux claires, eaux usées), la partie des eaux claires peut s’écouler dans des lacs ou des rivières, tandis que la partie des eaux usées arrive à la station d’épuration pour la régénération des eaux.
 
d) Gaz
Les ruptures de conduites de gaz peuvent provoquer des explosions amenant à des incendies et destruction partielle des bâtiments. Les mesures de sécurité pour l’utilisation et le transport du gaz sont de ce fait très sévères dans le monde entier.
 
e) Télécommunications
Les pannes les plus fréquentes sont provoquées par des ruptures de câbles d’alimentation.
 
 
Les mesures de sécurité sur les réseaux principaux
 
a) Electricité
En cas de panne de l’alimentation d’électricité, les principales fonctions assurant la sécurité d’un complexe hôtelier doivent être assurées par des moyens de secours, les stations d’épuration peuvent passablement être déchargées. Parmi les principales fonctions l’on peut nommer:
  • l’éclairage de secours, qui permet l’éclairage et la signalisation des issues de secours;
  • les ascenseurs, qui doivent être ramenés au niveau rez-de-chaussée, portes ouvertes;
  • les pompes d’évacuation d’eau usées, qui en cas d’interruption de courant peuvent provoquer des inondations;
  • les installations d’extraction d’air, qui permettent d’évacuer les fumées en cas d’incendie;
  • les installations électroniques, tel que les ordinateurs de gestion;
  • les installations hospitalières, permettant de continuer une opération pendant les pannes d’électricité.
La production d’électricité de secours est assurée principalement par :
  • - des générateurs de secours, pour la production de force et de lumière;
  • des batteries, assurant l’éclairage de secours et l’alimentation en courant faible pour les centrales téléphoniques.
Il est important qu’un enclenchement rapide des moyens de secours ait lieu en cas de rupture d’alimentation des réseaux. L’entretien des moyens de secours est très important et les générateurs doivent être testés par le personnel d’exploitation au moins une fois par mois.
L’absence de réseaux d’alimentation d’électricité dans certains pays du tiers monde nécessite la production de la totalité d’électricité en permanence par des groupes diesel Dans ce cas, il est nécessaire de prévoir les locaux et les installations nécessaires pour une propre centrale de production d’électricité, comprenant:
  • les groupes de générateurs;
  • les générateurs de secours;
  • les citernes de mazout;
  • et les transformateurs.
b) Eau
Les cas de pannes d’alimentation en eau sont en général assez rares dans les pays occidentaux, mais peuvent être beaucoup plus fréquents dans les pays du tiers monde.
La fonction la plus importante à maintenir en cas de rupture d’alimentation en eau est le combat d’incendie. Il est alors nécessaire de constituer des réservoirs d’eau qui alimentent:
  • les colonnes incendies et réseaux de sprinklers;
  • les piscines ou bassins d’eau souvent utilisés comme réservoirs pour le combat d’incendies.
La construction d’hôtels en Afrique nécessite souvent la création de sources d’eau par le forage de puits dans le sol, le pompage de l’eau dans des réservoirs spéciaux et le traitement de l’eau par chlorination contre les bactéries.
L’eau du réseau doit souvent être traitée par l’adjonction de produits spéciaux:
  • chlorination contre les bactéries ;
  • adoucissement de l’eau pour les machines à laver et machines à café;
  • traitement anti-algues pour les tours de refroidissement.
c) Egouts
Les mesures de sécurité à prévoir sur les réseaux d’égouts peuvent être résumées comme suit:
  • dimensionnement correct des chutes d’eau en fonction des débits nécessaires;
  • prévoir un nombre plus élevé d’écoulements d’eau de surface dans les pays tropicaux à fortes pluies;
  • prévoir des sacs et portillons de visite sur les réseaux pour tringlage et rinçage des canalisations bouchées;
  • installer des clapets anti-refoulement sur le raccord des réseaux aux collecteurs dans les rues;
  • prévoir des écoulements de sols en nombre suffisant et ceci même dans les locaux non humides en vue de l’évacuation des eaux en cas de déclenchement du réseau sprinkler ou des lances d’incendie des pompiers;
  • prévoir un système séparatif entre eaux claires et eaux usées. Les Américains développent actuellement un système à triple canalisation, séparant les eaux claires (eaux de pluie), des eaux grises (lavabos, baignoires), et des eaux usées (fécales).
 
Ce système permet une économie de la consommation d’eau, étant donné que les eaux grises peuvent être réutilisées pour des réservoirs de WC et certains travaux de nettoyage de sols.
Certains pays dans le tiers monde, ne disposant pas de réseaux de canalisations, nécessitent la création d’une station d’épuration autonome, permettant par des produits chimiques le traitement des eaux usées en eaux claires rejetées dans des ruisseaux et dont les déchets peuvent être utilisés comme engrais pour les plantations.
 
d) Gaz
Tel que déjà mentionné ci-dessus les conduites de distribution de gaz constituent un grand danger d'explosion et des mesures spéciales doivent être imposées:
  • tracé séparé des conduites de gaz;
  • signalisation par peinture spéciale des conduites;
  • robinets d'arrêts;
  • passage des conduites à travers des locaux non habités (dépôts);
  • stockage des bonbonnes de gaz dans des locaux anti-déflagration spécialement construits et renforcés.
Dans certains pays, ne disposant pas de réseaux de distribution de gaz, des citernes à gaz doivent être prévues à l’extérieur du bâtiment. Ces citernes sont à entourer d'une clôture spéciale et doivent être protégées contre le réchauffement par le soleil d'une peinture spéciale ou d'un couvert.
 
e) Mazout
Des mesures spéciales sont prescrites sur le stockage de mazout et ceci pour éviter notamment les incendies et la pollution:
  • citernes dans cuvelage de béton avec traitement
  • spécial des parois, évitant en cas de fuite de la citerne une infiltration du mazout dans le sol;
  • citerne à double cuvelage, assurant la sécurité en cas de fuite;
  • entretien et nettoyage périodique des réservoirs et contrôle par des autorités compétentes;
  • clapets de sécurité évitant un débordement de la citerne en cas de remplissage;
  • aération de la cuve pour l’évacuation des gaz explosifs.
Le dimensionnement des cuves de stockage de mazout doit être prévu non seulement en fonction des débits nécessaires, mais doit aussi tenir compte de la fréquence d'alimentation du fournisseur de mazout qui peut être contrarié par des Intempéries et cas de force majeure, tels que:
  • fortes chutes de neige;
  • crise sur les marchés pétroliers.
f) Télécommunications
Le maintien des moyens de télécommunication dans un contexte hôtelier est très important et Implique la prise de mesures adéquates:
  • assurer le bon fonctionnement du central téléphonique (PBAX) par branchement possible sur un réseau de batteries;
  • le maintient du fonctionnement du computer de gestion et des caisses enregistreuses même pendant des pannes de courant constitue un élément indispensable pour la gestion de l'hôtel;
  • assurer la télévision par des antennes paraboliques captant via satellite les programmes de TV d'outre-mer constitue un must pour les nouveaux hôtels de luxe;
  • l'installation de transcodeurs spéciaux système Pal/Secam, rend l’achat des téléviseurs de l'hôtel meilleur marché;
  • assurer le système de recherche de personnes à l'aide d'appareils radio constitue un élément important pour l'exploitation et la sécurité d'un complexe hôtelier.


Polymedia Meichtry SA | Chemin de la Caroline 26 | 1213 Petit-Lancy | Genève | T: +41 22 879 88 20 | F: +41 22 879 88 25 | info@polymedia.ch